C’est la perle rare en science politique de toute l’Afrique. La professeure Nadine Machikou Ngameni épouse Ndzesop est la seule femme, parmi les quatre plus grandes sommités de la science politique en Afrique.

Cette enseignante de nationalité camerounaise est l’unique femme à avoir fini l’école en Science politique, une science pourtant très sollicitée pour comprendre les phénomènes politiques.

La Professeure Nadine Machikou Ngameni épouse Ndzesop trône ainsi parmi ses trois autres pairs tous des hommes : le professeur Luc Sindjoun (Cameroun), le professeur Mahaman Tidjani Alou (Niger) et le professeur Augustin Marie Gervais Loada (Burkina Faso). Voilà les quatre grands maîtres de la science politique en Afrique.
Cette réussite mérite reconnaissance et célébration. Le CAMES qui vient de la désigner pour présider, en novembre prochain, le concours dans la catégorie science politique.

Ainsi cette camerounaise succèdera au professeur Luc Sindjoun qui a présidé ce concours, sans interruption, pendant huit ans.
Le jury de la section science politique que présidera la professeure Nadine Machikou Ngameni épouse Ndzesop comprend les Professeurs Frédéric Claude Alain RAMEL, Pascale LABORIER, Yves Alexandre Louis POIRMEUR, et Yves Guillaume Michel SUREL tous de la France.

Liste des membres des jurys du 19e Concours d’Agrégation des Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

La Professeur Nadine Machikou Ndzesop présidera donc le jury de science politique du prochain Concours d’Agrégation CAMES qui se tiendra en novembre 2019 à Ouagadougou.

Le Concours d’Agrégation du CAMES (Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur) est organisé tous les deux ans et ouvert aux titulaires de Doctorat dans les disciplines Sciences juridique, politique, économique et de gestion, de la médecine.

Augustin Roger MOMOKANA