...
...
Responsive image

CAMEROUN / FRANCE : DES LARMES, DES CRIS, ET DES GRINCEMENTS DE DENTS A LYON.

Le bilan de violents affrontements entre les manifestants anti Biya et la police française à Lyon, en France, ce jeudi est tout simplement effrayant.

Des photos de manifestants en larmes, en marge du tête-à-tête Emmanuel Macron Paul Biya de ce 10 octobre 2019. Des femmes à la poitrine décoiffée.

Des Camerounais anti-Biya ont manifesté, dans le cadre du « chassement » devant l’hôtel où séjourne le couple présidentiel camerounais depuis le 8 octobre à Lyon, en France.

La police française est intervenue, usant des méthodes fortes pour disperser ces manifestants. Des images représentants des manifestants en larmes circulent sur les réseaux sociaux.

Ces Camerounais, opposants au régime de Yaoundé, ont osé défier la sécurité française alors que le président Paul Biya se trouve à Lyon pour rencontrer Emmanuel Macron. Il s’agit d’une visite officielle et non privée.

Malgré la brutalité policière, la BAS a réussi son coup. Le message est bien passé. Avec cette sortie musclée de la police française. Les images défilent en boucle, alertant sur l’état de la dégradation de la confiance du peuple vis-à-vis de ses élus. Le combat n’aurait pas eu le même retentissant si la police s’était contentée d’observer.

Rappelons que Paul et Chantal Biya sont arrivés en France le 8 octobre pour prendre part à la VIe Conférence de reconstitutions des ressources du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme que la ville de Lyon vient abriter.

AUGUSTIN ROGER MOMOKANA