...
...
Responsive image

MENOUA / INVESTISSEMENTS PUBLICS : L’ABSENTÉISME PLOMBE LE TRAVAIL.

« Le taux de réalisation physique s’élève à 51,72%, pour un taux d’exécution financière de 2,58% » à la date du 17 octobre 2019, soit un gain de 8 points par rapport au résultat d’il y a un mois.

Le comité départemental de suivi du budget d’investissement public s’est réuni jeudi 17 octobre à Dschang dans le cadre de sa 3e session.

Sur les six communes qui composent le département, seules deux étaient au rendez-vous : il s’agit de Santchou et Fongo-Tongo. L’absence de certains sectoriels a été également ressentie.Le président de séance a tenté de justifier ces absences par la mauvaise communication. Il y a lieu de créer un groupe où les membres auront toutes les informations à temps.

Après avoir fait le tour d’horizon du département, en ce qui concerne l’état des chantiers, le comité a retenu que malgré tout les choses avancent, si l’on exclue ces entrepreneurs dont les chantiers demeurent à 0%. Exemple de l’adjudicataire de deux salles de classe au lycée technique de Baleveng.

Ces manquements sont nombreux, pourtant il ne reste plus que 44 jours pour exécuter ces chantiers, faute de quoi le budget alloué sera retourné à Yaoundé A cause de l’arrêt des engagements fixé au 30 novembre.

Même si cet absentéisme se fait criard, il va sans dire que le résultat est meilleur par rapport à celui enregistré l’année dernière à la même période. On en est à 51,72% alors qu’à la même période en 2018 le taux était de 38,2%.

Les performances par communes

Dschang : 52,26%, avec un taux d’exécution financier de 2,35%
Fokoué : 63,43%, avec un taux d’exécution financier de 0%
Fongo-Tongo : 18,76%, avec un taux d’exécution financier de 0%
Nkong-Zam : 74,02%, avec un taux d’exécution financier de 0%
Penka-Michel : 51,33%, avec un taux d’exécution financier de 0%
Santchou : 64,2%, avec un taux d’exécution financier de 19,65%.

Augustin Roger MOMOKANA