...
...
Responsive image

SANTCHOU CONTRE DSCHANG : NTEINGUE A-T-IL CHOISI SON APPARTENANCE ?

Santchou et Dschang sont à couteau tiré depuis plusieurs décennies. Au centre de cette bataille, la limite entre les deux arrondissements. La situation n’est pas explosive, mais elle n’est pas loin d’un volcan.

Ce qui surprend, c’est le laxisme du gouvernement dans le règlement de ce conflit. Il a beau multiplier les missions sur le terrain, il n’a jamais pu décider.

Pendant ce temps, les deux parties ont leurs manches retroussés, et prêtes à en découdre au cas où. Les chefs supérieurs Foreke-Dschang et San-Nzo qui se disputent le village Nteingue semblent ne faire de concession que contraints par une décision du gouvernement.

Le préfet Mboke Godlive Ntua, installé à la préfecture de Dschang ce mercredi par le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, a du pain sur la planche.

Le message lui a été lancé lors de son installation, mais par la présence d’un groupe de danse fortement soutenu par les élites de l’arrondissement de Santchou.

Mais dispose-t-il des moyens pour résoudre ce conflit vieux comme Dschang? Nous ne perdons rien à lui souhaiter de réussir où ses prédécesseurs ont cassé leur figure.

Chief Mila Assoute, dont on n’a plus entendu parler depuis des années en serait fier. Les Mbos avaient indiqué que leur territoire avait pour limite au nord, le premier pont au pied de la falaise de Dschang. Un avis contrarié par la riposte des Bamiléké qui descendent toute la falaise jusqu’au ruisseau après l’entrée de la CAPLAME.

La plaque de ces danseurs semble traduire l’exaspération d’un peuple. Faute de pouvoir se ranger par rapport à la décision du médiateur du gouvernement, les habitants ont choisi de se mettre derrière l’arrondissement de Santchou.

Cameroun / Menoua : Une mission du Minatd pour examiner le conflit de compétence territoriale sur le village Nteingue.

Augustin Roger MOMOKANA