...
...
Responsive image

DÉBAT : CES DEUX SCIENTIFIQUES SE DÉCHIRENT POUR CE QU’ILS APPELLENT « L’INDIVIDUALISME MÉTHODOLOGIQUE ».

Ils sont maîtres de conférences en science politique. L’un, le professeur Joseph Keutcheu enseigne à l’Université de Dschang, le second, le professeur Eric Mathias Owona Nguini quant à lui professe à l’Université de Yaoundé 2.

Joseph Keutcheu a, dans sa chaine Youtube, engagé une série pour expliquer au commun des mortels ce qu’est la science politique, sa démarche. Bref il veut que le public ne soit plus ignorant de la science politique.

Pour aborder les approches explicatives de la science politique le professeur Joseph Keutcheu a choisi « L’individualisme méthodologique » ou encore approches individualistes. Il par d’un exemple concret : « le Grande dialogue national » qui vient d’avoir lieu au Cameroun. De son point de vue, c’est l’agrégation des actions individuels ou des actions des groupes agissant comme individus qui est à l’origine de la convocation de cette instance. Ceci s’entend que c’est la pression venant des acteurs concernés de près et de loin qui ont imposé la convocation du « Grand dialogue national».

Eric Mathias Owona Nguini n’est pas d’accord avec son collègue qui procède par l’approche de Max Weber qui est « déformée », parce que forcée par Raymond Bourdon. Pour cela on peut s’en passer. Dans la mesure où elle devient dès lors discutable. « L'Approche De Weber Est Une Approche Attentive À L’Activité Sociale Et Aux Relations Y Liées .C'Est Pourquoi Il Accorde Une Forte Attention Aux Formes De Domination. L’Approche De Weber N'Est Pas Vraiment Individualiste. Sa Lecture Individualiste Est », explique-t-il.

Erreur et « attention à la surinterprétation » ! rétorque Joseph Keutcheu à son collègue. Car il précise que, « Max Weber lui-même dit que l'individu est l'unité de base de son analyse du social. Dire de manière tranchée que son approche n'est pas individualiste n'est pas exacte. D'où la pertinence de la lecture de son individualisme en termes de gradient ».

A la suite Thomas D'Aquin Avoré Simbé intervient comme arbitre dans ce débat susceptible de fructifier la science, de faire jaillir une nouvelle approche de la connaissance. « À la lecture des deux tomes du célèbre ouvrage "économie et société" de Max Weber, je suis d'accord avec vous prof Mathias Éric Owona Nguini. Mais la démonstration du prof Joseph Keutcheu est difficilement discutable d'autant plus qu'elle s'appuie sur des données scientifiques et heuristiques. En tout cas un travail de recherche mérite encore d'être fait sur cette question », souligne-t-il.

Dans tous les cas, le débat peut se poursuivre pour quiconque a un appétit pour cette thématique. Le professeur Joseph Keutcheu a servi quelques liens utiles, notamment dans cairn.info.

Augustin Roger MOMOKANA