...
...
Responsive image

CAMEROUN : INAUGURATION DE L’ECLAIRAGE PUBLIC PAR LAMPADAIRES SOLAIRES DE LA VILLE DE DSCHANG.

L’initiative qui s’inscrit dans le cadre du Programme de décentralisation FEICOM-Villes moyennes et est financée par la république fédérale d’Allemagne à travers la banque de développement (KFV) a été évoquée le 28 octobre 2019.

A l’occasion de la cérémonie d’inauguration de l’éclairage public par lampadaires solaires de la ville de Dschang, fruit de la coopération avec la république fédérale d’Allemagne dont le passé glorieux a été évoqué dans son discours d’accueil par le maire de la ville de Dschang, Sa Majesté Baudelaire Donfack.

Le parterre de personnalités enthousiastes aux rangs des quelles : le ministre de la décentralisation et du développement local, Georges Elanga Obam ; le gouverneur de la région de l’Ouest, Fonka Augustine ; le directeur général du FEICOM, Camille Philips Akoa ; le maire de la Commune de Dschang, Baudelaire Donfack ; le 1er Secrétaire et représentante de l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, le sénateur Anaclet Fomethe, les députés, des élites que côtoient les populations et conseillers municipaux.


La place des fêtes de Dschang, le 28 octobre 2019, était ainsi honorée par ce gratin inhabituel mobilisé pour la cérémonie d’inauguration par le MINDEVEL du projet d’éclairage public par panneaux solaires de cette ville. Un projet d’une valeur de 184 millions de FCFA qui a permis d’installer sur quelques axes routiers majeurs de la ville 91 lampadaires solaires qui, à la nuit tombée, illuminent la ville.

L’événement du jour a donné lieu aux allocutions des personnalités impliquées dans le projet. Dans son intervention, le chef de l’exécutif municipal laisse entendre que le déficit d’éclairage public pour lutter efficacement contre l’insécurité et améliorer les conditions de la visibilité dans la mobilité urbaine a maturé le « projet d’éclairage public par énergie solaire » qui a été éligible au Programme de Décentralisation FEICOM-Villes moyennes financé par la République Fédérale d’Allemagne à travers la banque de développement (Kfv). « Pour sa réalisation le projet a bénéficié d’un montant de 184 millions de CFA nécessaires pour la pose de 91 lampadaires sur quelques axes routiers de notre belle cité. Par ailleurs, la cagnotte a permis la formation des techniciens de l’Agence municipale de l’eau et de l’énergie, toute chose indispensable pour son fonctionnement, sa gestion et la maintenance des équipements, » dit-il.

Pour sa part, Madame le 1er Secrétaire de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, représentant son Excellence Monsieur l’ambassadeur, a souligné que le projet fait partie d’un lot de 11 infrastructures dont l’enveloppe financière globale qui se chiffre à 10 milliards de FCFA. Le Programme vise à renforcer la capacité des communes pour un exercice effectif de compétences qui leurs sont transférées et l’amélioration de leur autonomie financière. « L’essentiel de ce financement bénéfique pour 12 villes de (4) régions, porte sur la réalisation des infrastructures à caractère économique et social dont le but est renforcer et consolider le développement local et l’épanouissement des populations, » précise-t-elle.

Meilleures pratiques et initiatives communales

Selon le MINDEVEL Georges Elanga Obam et le DG du FEICOM Camille Philips Akoa, « la qualité de la gouvernance » de la Commune de Dschang a milité en faveur de sa sélection au programme financier de la coopération allemande. « Elle a su faire preuve de la mobilisation effective et efficace des partenaires techniques et financiers, des chefs traditionnels et associations citoyennes autour des ses projets, notamment. Dans le cadre de son Agence municipale de l’eau et de l’énergie et de l’Agence municipal de gestion des déchets. Qui sont des exemples patents de l’appropriation de la politique publique de décentralisation ». Ce qui lui vaut de recevoir de nombreux responsables de collectivités locales à la quête de savoir- faire relatifs aux meilleures pratiques communales de développement.


En plus et sous la même perspective, « on peut ainsi se réjouir de ce que le plan de renforcement des capacités élaborées et validées au sein du conseil municipal avec l’appui du programme indiquent les points forts de la gestion communale à capitaliser et fixent les pistes d’amélioration pour les questions sensibles identifiées. Afin de permettre à la commune d’offrir un service de qualité aux populations. De la même façon, le fichier du contribuable dont la mairie a été dotée est désormais un outil pour la prévisibilité de la maitrise des ressources qu’elle pourrait attendre des opérateurs économiques. Qui exercent leurs activités dans son territoire, » souligne le MINDEVEL.

Georges Elanga Obam, petit fil du département de la Menoua- sa maman est la fille de Fomiatchuet Nguetsop à Bafou, a émit le vœu que cet ouvrage puisse briller pendant longtemps, afin de garantir aux populations de Dschang, la sécurité dont elles ont besoin pour vaquer tranquillement à leurs occupations ou pour dormir en toute quiétude.

Filbert AZAP NDONGO