...
...
Responsive image

ARRONDISSEMENT DE FOKOUE : NDOFI NGANGEH ISIDORE BUNJI EN POSTE.

Sous une ferveur populaire et chaleureuse, le jeune administrateur civil Ndofi Ngangeh Isidore Bunji, doctorant en droit à l’Université de Yaoundé 2, a pris le commandement à la tête de l’arrondissement de Fokoué.

Le préfet du département de la Menoua, Mboke Godlive Ntua, a présidé mardi 05 novembre 2019 la cérémonie de passation de commandement entre Zodouma Camille Désiré Félix sous-préfet sortant et Ndofi Ngangeh Isidore Bunji sous-préfet entrant de l’arrondissement de Fokoué.

Ndofi Ngangeh Isidore Bunji âgé de 36 ans occupe un poste de commandement directe pour la première fois. Il était avant sa nomination Premier adjoint préfectoral de Tignère (département du Faro et Déo, région de l’Adamaoua) depuis 2017.

Ce jeune administrateur civil est pétri de qualités intellectuelles indéniables pour pouvoir accompagner efficacement le développement de l’arrondissement de Fokoué. Il est titulaire d’une licence en droit, d’une maitrise en droit, d’un master en droit, d’un master en relations internationales (IRIC), d’un MBA option marketing international (Université St Joseph à Philadelphie, USA), en plus de son diplôme d’administrateur civil (ENAM 2014).

L’arrondissement de Fokoué est l’un des plus vieux du département. Mais il peine à décoller, à cause de son enclavement. L’une des batailles du jeune sous-préfet va consister en l’ouverture d’une route pour rallier Kekem, à l’entretien de la route Fokoué-Dschang impraticable en saison des pluies. Cela en plus de ses missions de garant de la sécurité, de la paix, de la cohésion sociale des populations chiffrées à environ 9576 habitants sur une superficie de 162m² en cinq groupements (Fokoué, Bameghou, Fotomena, Fontsa Touala et Fomopea).

Tout en adressant les félicitations des populations de Fokoué au sous-préfet sortant, Zodouma Camille Désiré Félix muté à Ndélélé dans la région de l’Est, pour les services rendus en deux années à la tête de Fokoué, madame le maire Adrienne Tapamo Demeno a lancé cet appel aux populations : « Encadrons notre nouveau sous-préfet qui est notre fils, notre frère afin qu’à partir de Fokoué sa carrière décolle telle la fusée Ariane ».

Augustin Roger MOMKOKANA