...
...
Responsive image

ARRONDISSEMENT DE SANTCHOU : LE NOUVEAU SOUS-PRÉFET DE SANTCHOU MOLOKA ALAIN EKOUE A OFFICIELLEMENT PRIS FONCTION CE JEUDI.

MOLOKA ALAIN EKOUE vient de prendre les rênes de l'arrondissement de Santchou, une circonscription administrative du département de la Menoua dont la population est d’environ 37479 habitants. Il n’est pas à son premier poste de commandement en tant que sous-préfet. Puisqu’il vient de l’arrondissement d’Eyumodjock, dans le Sud-Ouest.

« Populations de Santchou, forces vives, chefs traditionnels, ministres de culte. Voici votre sous-préfet ». D’un geste autoritaire, MBOKE Godlive NTUA, préfet de la Menoua, a présenté ce 07novembre 2019 son nouveau collaborateur aux populations de Santchou réunies à la Place des fêtes au cours occasionnellement bruyante de monde venu des trois groupements (Fondonera, Fombap et San Zo) pour vivre la passation de commandement entre les sous-préfets sortant et entrant.

Au sous-préfet entrant le préfet a prescrit une ouverture d’esprit, une disponibilité de tous les instants. Il lui a rappelé qu’il est le seul dépositaire de l’autorité publique. Le destin des populations étant tributaire de l’attitude de son chef, il devra veiller au maintien de l’ordre, mission cardinale due à ses prérogatives.

L'installation de MALOKA ALAIN EKOUE intervient dans un contexte marqué par la résurgence de la grande criminalité, le vol de cacao et de maïs dans des champs. Il devra faire montre d’un dépassement de soi. Pour clore son discours d’installation, le Préfet a insisté que le remplaçant de CHILI ABDOU mette en branle toutes les batteries de lutte contre la délinquance rurale, qu’il soit à-même d’anticiper sur des actes antipatriotiques, qu’il prenne des mesures répressives et coercitives conformément aux lois de la République. Mais surtout, qu’il actionne sur le levier de développement de l’arrondissement.


MALOKA ALAIN EKOUE qui prend la tête de l’arrondissement de Santchou jouit d’une expérience professionnelle et des qualités intellectuelles indéniables. Avant d’être sous-préfet, il a servi dans les services du gouverneur du littoral, entre autres. Le brillant diplômé de l’ENAM sait ce qu’il faut faire pour mériter davantage la confiance du Chef de l’Etat.

Pour jouer efficacement sa partition, le nouveau sous-préfet a besoin de la collaboration de toutes les couches de la population de Santchou. Seule cette collaboration lui permettra de mettre hors d’état de nuire le banditisme dans les plantations et les magasins.
Le sous-préfet de Santchou sait mieux que quiconque, la lourde tâche qui l’attend. Du plaidoyer pour le rétablissement du réseau électrique d’Eneo, par le réseau d’eau de Camwater en passant par la construction des édifices publics (sous-préfecture, résidence du sous-préfet, bâtiments pour des services publics, tribune place des fêtes…) et la créations des lycées classiques et techniques, sans oublier la création de nouveaux centres de santé, les attentes des populations sont immenses.

MARCEL FONKOU