...
...
Responsive image

PHOTOS : LE FESTIVAL MODAPERF A DSCHANG : ÉLOGES DE LA COMPÉTENCE ET DU PROFESSIONNALISME.

Quelques tableaux des différentes prestations artistiques le 19 novembre 2020 à l’occasion de la 3e édition du Festival MODAPERF (Festival Mouvements, Danses et Performance) dont Dschang a pour la première fois une escale.

Pierre Manau: Face aux questions existentielles.


Près d’une dizaine de performeurs se sont exprimés mardi 19 novembre tantôt à la Base Nautique de Dschang, tantôt à l’Alliance franco-camerounaise, tantôt à la place des fêtes, tantôt à l’entrée de l’Université de Dschang.

Les combats de la vie: Otomo de Manuel


Ce n’est pas un hasard si l’art performance a le vent en poupe. Il s’agit d’un art personnel, qui permet à l’artiste de s’exprimer, sans subir aucune influence, sans contraintes aucunes.

L'autoflagellation: Cie Dieuzyl


Aucun public n’a été aussi présent et concentré que celui des performances. Il s’agit plutôt d’un atout pour l’artiste et son témoin qu'est le spectateur. Cela ressemble à l'ambiance dans un bloc opératoire.

Au non de l'unité du Cameroun: Cie Arc-en-ciel

Augustin Roger MOMOKANA