...
...
Responsive image

LÉGISLATIVES ET MUNICIPALES DU 09 FÉVRIER 2020 : ELECAM A ENGAGE LA PROCÉDURE DE VALIDATION DES CANDIDATURES.

ELECAM a engagé vendredi 29 novembre la procédure de validation des candidatures en vue des élections législatives et municipales du 09 février 2020.

La procédure de validation des candidatures pour les municipales et législatives ouverte vendredi est présidée par le président d’ELECAM, Enow Abrahams Egbe.

Selon un communiqué d’Elections Cameroon, la procédure durera 10 jours à l’issue de laquelle seront publiées les listes retenues pour prendre part au double scrutin.

Cette sortie du président d’ELECAM signifie rejet des doléances de Cabral Libii et Paul Eric Kinguè ? Difficile de répondre par l’affirmative ou la négative. Toujours est-il qu’un décret présidentiel peut intervenir à tout moment pour suspendre le processus enclenché.

En attendant, ELECAM joue sa partition, dans le respect du timing que lui impose la loi électorale du Cameroun.

Rappelons que ce vendredi, alors qu’ELECAM entamait sa procédure de validation des candidatures, Paul Eric Kinguè, président du MPCN (Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau) et troisième victime du syndrome Kamto est sorti de son mutisme pour demander, comme Cabral Libii du PCRN une rallonge de « 15 jours pour permettre à tous les partis d’opposition en général, et au MPCN en particulier, de mieux apprêter leurs dossiers de candidature ».

Rappelons que la sortie d’ELECAM fait suite à une rumeur sur un report de 15 jours supplémentaires du début de l’opération de validation des candidatures. Une rumeur qui a fait le buzz toute la journée, accablant Cabral Libii de toutes les éloges possibles.

Augustin Roger MOMOKANA