...
...
Responsive image

UNE ŒUVRE D’ART EN MÉMOIRE DES VICTIMES DE LA CATASTROPHE NATURELLE DE NGOUACHE.

Hilaire Tassa est le responsable du patrimoine à la chefferie supérieur Baleng. Son équipe et lui ont réalisé une grande toile en hommage aux victimes de la catastrophe naturelle de Ngouache, à Bafoussam.

Cette toile sur fond blanc exprime à la fois la compassion et l’espoir. Elle installée à la place des hommages aux victimes de la catastrophe ; et reflète les sentiments de l’homme face au désastre.

« Le tableau c’est pour rendre hommage aux sinistrés de Ngouache. Les mains représentent le soutien que les populations de Bafoussam et du Cameroun sont entrain d’apporter aux différentes familles endeuillées. Ce n’est plus simplement leur deuil, mais c’est tout un deuil national » a expliqué Hilaire Tassa à Sinotables.com.

Au centre de cette toile trône, en buste, une petite fille en pleurs. Elle aura besoin de beaucoup de soutien pour survivre à ce triste événement où elle est l’unique survivante de toute une grande famille. C’est la façon dont le collectif d’artistes a cru devoir traduire la dévastation et la désolation qui transpercent cette enfant naïve dont la nature aura décidé qu’elle connaisse une vie hantée par les souvenirs douloureux de la nuit du 28 octobre 2019.

Hilaire Tassa et son collectif ne sont pas à leur première toile de ce genre. La Panafrican Art Dynasty a déjà participé à une œuvre de même nature. C’était lors d’une catastrophe similaire à Changaï, en Chine. Cet autre éboulement de terre avait emporté plus d’un million de personnes.

Augustin Roger MOMOKANA