...
...
Responsive image

COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE : VISITE VIRTUELLE DE LA MAISON DU CAMEROUN EN ITALIE.

« Je me demandais si je serai à la hauteur de nombreux défis commencés par mon prédécesseur. Avec le soutien des populations et des partenaires que vous êtes, j’essaie d’avancer. Nous avons suivi ses pas » : Sa majesté Momo Soffack 1er à ses hôtes italiens.

Une forte délégation italienne, sous la conduite du maire Antonio Porri de Vasanello séjourne à Dschang, pour prendre part samedi 14 décembre 2019 aux funérailles de feu Sa Majesté Momo Jean Claude.

L’agenda de la délégation italienne est suffisamment surchargé. Il n’y aura pas que le côté festif connu de tous. Les funérailles de sa majesté Momo Jean Claude consacre toute une journée à la coopération Dschang -Vasanello. Une journée d’échanges et de partages, sans doute pour tirer les leçons de 20 premières années de cette riche et dense coopération qui donne l’ai de s’essouffler depuis quelques années, notamment en ce qui concerne l’université de Dschang et les neuf universités italiennes partenaires.

Pour ses deux premières sorties, il a été question d’une visite virtuelle de la Maison du Cameroun en Italie, d’une part et de la Journée Italienne aux funérailles de feu sa majesté Momo Jean Claude d’autre part.

Le hall du Musée des Civilisations pendant la visite guidée de la Maison du Cameroun en Italie


S’agissant de la visite virtuelle de la Maison du Cameroun en Italie, le hall du musée des civilisations a été réquisitionné jeudi 12 décembre. C’est ainsi qu’il a été pris d’assaut par plus d’une centaine de jeunes gens, étudiants et étudiantes de l’université de Dschang.

Faute de pouvoir réaliser la visite virtuelle, à cause de l’incompatibilité de la technologie, des vidéos ont été projetées qui présentent à la fois quelques aspects de la coopération décentralisée entre Dschang et Vasanello.

Echanges entre M. Antonio Porri et Dr Colbert Akieuji


« On voulait poser une première pierre, peut-être qu’on a posé un caillou », s’est exclamé Antonio Porri, ironisant les défaillances technologiques qui n’ont pas rendu possible la visite virtuelle de la Maison de la Culture du Cameroun en Italie, et le Musée des Civilisation à Dschang.

Le public avait été mobilisé de part et d’autre pour vivre ce nouvel aspect de la coopération entre le Cameroun et l’Italie. Ils se sont vus, mais sans toutefois satisfaire leur curiosité.

Le sous-préfet de Dschang, Ekoume Jules Eric, le 3e adjoint au Maire de Dschang Lekelem Fomegang, le maire de la Commune de Fongo-Tongo NKenfack, le délégué départemental des arts et de la Culture Victor Keme, le Directeur du Musée des Civilisations Flaubert Taboué, le directeur du centre universitaire italien de l’université de Dschang Colbert Akieudji étaient présents à cette grande première.

Le foyer Foto lors du lancement du projet Caravane de lutte contre le Sida en milieu scolaire


En ce qui concerne la journée Italienne, il convient de souligner que le comité d’organisation des funérailles a, compte tenu de la place de choix que le défunt roi des Foto accordait à la coopération Dschang-Vasanello, décidé de consacrer toute une journée pour célébrer l’amitié. Pour cela, le foyer du palais royal a accueillis les hôtes italiens dont le Professeur Vittorio Colizzi représentant personnel de Son Excellence Monsieur l’ambassadeur d’Italie empêché, les docteurs Russo Gianluca, Vincenzo Cristiano, Maffo Suzana Sandoz, et madame la directrice de l’ONUSIDA au Cameroun Savina Amasari, auxquels se sont joints de nombreuses personnalités camerounais dont les maires de Dschang et Fongo-Tongo, l’Adjoint du sous-préfet représentant le préfet de la Menoua, le rois de Foto entouré de ses pairs de Foréké-Dschang et Fossong Ellelem, de nombreuses élites Foto.

Sa Majesté Momo Soffack 1er et ses hôtes devant un atelier de consultations médicales.


Il s’est agi au cours de cette journée de revisiter la coopération entre Dschang et Vasanello. Elle est vieille de 20 ans déjà, ses fruits diversifiés parce qu’elle a embrassé l’eau potable, la santé, l’éducation et la culture. Le maire Kenfack a retracé l’initiative et ses balbutiements, Le maire de Dschang est revenu sur l’impact sur les deux parties. Tandis que le maire de Vasanello s’est focalisé sur la contribution de sa majesté Momo Jean Claude:

« Momo 1er n’était pas seulement le chef de sa population, il était aussi celui de Dschang et du Cameroun. Il a œuvré pour l’Italie aussi. Il a travaillé pour l’avenir et je suis content de constater que le roi nous a laissé un héritier capable de poursuivre ses œuvres. J’ai noté que dans le palais il est entrain de construire un musée. Ce qui est très important», a-t-il relevé dans son allocution.

Deux autres temps forts ont marqué la journée : la dégustation de l’art culinaire italien, le lancement du projet Caravane de lutte contre le Sida en présence de nombreux élèves venus des établissements de la ville de Dschang.

La gastronomie italienne a été très sollicitée lors de cette Journée Italienne


Il est apparu, selon Madame Savina Amasari que la jeunesse doit s’impliquer dans la lutte contre le Vih/Sida, en adoptant un comportement responsable, en se faisant dépister. Car le Cameroun compte 530 000 personnes vivant avec la pandémie, tandis qu’il enregistre 18000 décès chaque année.

Pour jouer sa partition dans le combat, Dr Russo Gianluca prescrit à la jeunesse de prendre conscience du rôle qu’elle est appelé à jouer pour le Cameroun. « Vous êtes jeunes, vous êtes responsables de vous-mêmes, vous êtes le responsable de votre famille, vous êtes le responsable du Cameroun », leur lancé le président de Mingha Africa Onluz dans un plaidoyer bien accueilli par son auditoire.

Pour clôturer la journée, une convention de partenariat a été signée entre le maire de Vasanello et la présidente du conseil d’administration du Musée des Civilisations. Grâce à cet accord, la Maison du Cameroun en Italie et le Musée des Civilisations entendent coopérer sur le plan de la recherche, des échanges et des financements.

Augustin Roger MOMOKANA