...
...
Responsive image

MAFFO LENANG LEBONG A SINOTABLES.COM : « NOUS SOMMES LA AUJOURD’HUI PARCE QU’ILS ONT VOULU ET AIME CETTE CHEFFERIE QU’ON APPELLE FOTO. »

La célébration des funérailles de sa majesté Momo Jean Claude est un événement inédit pour le groupement Foto et le département de la Menoua en particulier, la région de l’ouest et le Cameroun en général. Tant par son caractère mobilisateur, festif, culturel et intellectuel.

Maffo Lenang Lebong Mandise Awounfack fait partie des rares dames qui ont accompagné, au quotidien, sa majesté Momo Soffack 1er lors des festivités marquant la célébration des funérailles de Sa Majesté Momo Jean Claude rappelé auprès de ses ancêtres le 29 avril 2010 alors qu’il était âgé de 74 ans, avec 46 ans de règne.

Maffo, dites aux lecteurs de Sinotables.com qui vous êtes?
Je suis Mandise Awoufack à la naissance. Pourtant, depuis quelques temps, je suis devenue Maffo Lenang Lebong. Grâce à Sa Majesté Momo Soffack 1er qui a bien voulu faire de moi sa maffo.

Pourquoi avez-vous tenu à poser à côté du monument de fo’o Tenekeu?

Ici je suis à notre fondation. Fo’ô Tenekeu (1915-1932) c’est mon grand-père. C’est lui le père de ma maman. Nous sommes là aujourd’hui parce qu’ils ont voulu et aimé cette chefferie qu’on appelle Foto. Il a succédé à Fo’ô Nelo qui dont vous connaissez l’histoire tragique en 1915 avec les Allemands. Pour que vous compreniez quelle excitation je ressens en posant à côté de lui.

Comment préparez-vous un événement exceptionnel comme ces funérailles ?
Nous avons eu le temps pour bien préparer les funérailles de notre regretté père et roi Sa Majesté Momo Jean Claude. Nous avons eu le temps nécessaire car, cela fait un an que cela a été annoncé. Nous avons fait les préparatifs nécessaires. Je ne pense pas que quelque chose puisse nous échapper. Rien ne nous surprend. En réalité il ne s’agit pas d’un deuil, mais d’une célébration.

Une célébration. Et qu’est-ce qu’elle représente pour vous ?

Elle représente un événement heureux et marquant pour moi. Depuis ma naissance, c’est la première manifestation de ce type pour moi. Je ne crois pas avoir assisté à une pareille. C’est ma grand première et là je suis toute émue, toute contente. Je suis partie des États-Unis et voilà. Tout se passe bien depuis l’ouverture. Cet événement est grandiose et heureux. J’en suis heureuse et comblée.

Bientôt il sera terminé. Quel témoignage allez-vous transmettre à vos amis et connaissances qui vous ont apporté leurs soutiens?

Mon message, je me dois de dire merci à tous les amis venus de loin pour m’aider à bien préparer et réaliser ces funérailles. A tous mes frères qui sont en France, en Belgique, en Allemagne, aux USA ; merci à tous ces frères qui m’ont aidée à faire les préparatifs. Je vous l’avoue, ces frères et sœurs, de la diaspora comme du Cameroun, m’ont particulièrement soutenue pour cette célébration. Leurs soutiens sont moraux pour certains, financiers pour d’autres, et quelques fois les deux pour certains.

Dites-moi, Maffo Maffo Lenang Lebong, quelle appréciation faites-vous du règne de Sa Majesté Momo Soffack 1er ?

Je ne sais pas quel genre de remerciements je peux adresser à Sa Majesté Momo Soffack 1er. Il nous a permis, nous les princes et princesses Foto, de nous réunir. Non pas dans le cadre des funérailles, mais dans un cadre familial.
Sa Majesté Momo Soffack 1er est au trône depuis le 12 juin 2010. Cela va bientôt faire 10ans. Chacun de nous vois comment il a transformé notre palais royal. C’est extraordinaire !
En ce qui me concerne personnellement, depuis 2018 il a bien voulu faire de moi sa maffo. Pour cela je réponds au nom de Maffo Lenang Lebong. Et partout où je passe vous entendez Maffo. C’est grâce à lui que j’arbore cette responsabilité tant au Cameroun que partout dans le monde. Les amies, les frères, les gens que je rencontre me vouent encore plus de respect.

Propos recueillis par Augustin Roger MOMOKANA

MAFFO LENANG LEBONG A SINOTABLES.COM : « NOUS SOMMES LA AUJOURD’HUI PARCE QU’ILS ONT VOULU ET AIME CETTE CHEFFERIE QU’ON APPELLE FOTO. » – Sinotables