...
...
Responsive image

CAMEROUN : VOICI COMMENT LE GOUVERNEMENT ENTEND TUER LE MÉCONTENTEMENT DES DOCTEURS, PHD.

Le ministre Jacques Fame Ndongo annonce le lancement imminent de la 2ème phase de recrutement. Ce recrutement vise à briser le mécontentement des Docteurs/PhD en grève depuis bientôt un mois.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur (MINESUP), le professeur Jacques Fame Ndongo, a présidé mercredi 8 janvier 2020 à Yaoundé, une réunion du Comité technique de l’opération de Recrutement de 2000 enseignants titulaires du doctorat, du PHD ou de tout autre diplôme équivalent.

Tous les recteurs représentants les 8 universités d’État ont pris part à cette réunion dont l’une des principales résolutions est l’annonce que les « candidats âgés de plus de 45 ans pourront déposer leurs candidatures auprès des universités d’État pour le remplacement numérique des enseignants décédés, révoqués, démissionnaires ou ayant abandonnés leur service. »

Quant à eux, les candidats âgés de 45 ans au plus sont informés de l’imminence d’une réunion présidée par le ministre secrétaire général des services du Premier ministre « en vue du lancement imminent de la 2è phase » de l’opération Recrutement spécial de 2000 enseignants titulaires du doctorat, du PhD ou d’un diplôme jugé équivalent. »

Pour rappel, la première phase de l’opération Recrutement spécial de 2000 enseignants a permis de retenir 1237 candidats. La publication de la liste a fait des mécontents dont les grévistes. Des titulaires de master s’étaient retrouvés parmi les élus, tandis que de sérieux postulants avaient été refusés.

Le recrutement annoncé, pour le compte de la 2è phase, vise à briser la grève qui sévit depuis la publication de la liste de la première phase. Une grève dont on se souvient qu’elle a failli tourner à l’horreur lorsque Dr Lekane Mvomo Brigitte, Assistante depuis 12 ans à l’Université de Yaoundé II a tenté de mettre fin à ses jours en avalant des comprimés.

« Ceux des 1237 candidats qui ont été recrutés à l’issue de la première phase sont autorisés à prendre service depuis le 2 janvier 2020 auprès de leurs Universités d’attache, en présentant les originaux dûment authentifiés de leurs diplômes (doctorat, PhD ou tout autre diplôme jugé équivalent », indique le communiqué ayant sanctionné la réunion du Comité technique de l’opération Recrutement spécial de 2000 enseignants…

La tenue de cette réunion va sans doute raccorder les grévistes car, en effet, deux camps s’étaient formés après la sortie explicative du MINESUP. Le camp des modérés pour qui les propos du ministre d’État indiquant devoir porter la situation à l’attention du Premier ministre étaient suffisant pour calmer les esprits. Ce qui n’était pas du goût de l’aile dure pour qui seule une mesure concrète devait mettre un terme au mouvement d’humeur.

Augustin Roger MOMOKANA