...
...
Responsive image

CAMEROUN- ALERTE SANTÉ : LA « VARIOLE DE SINGE » CAUSE UN DÉCÈS A AYOS.

La variole de singe fait un mort dans le district de santé d’Ayos dans la région du centre. Il s’agit d’une maladie qui se « manifeste par la fièvre, une éruption cutanée pustuleuse généralisée, une adénopathie et des difficultés respiratoires », explique un communiqué du délégué régional de la santé publique pour l’Est.

L’alerte sanitaire est déclenchée dans les districts de santé de la région de l’Est, avec un accent particulier dans ceux d’Abong-Bang, Nguelemendouka et Messamena.

Selon le délégué régional de la santé publique de l’Est, cette alerte fait suite au décès survenu le 09 janvier dans la région sanitaire du centre, district de santé d’Ayos, d'un bébé.

Un bébé est décédé suite à une attaque de la variole de singe (monkey pox). « La maladie est causée par un virus (monkeypox virus) qui se transmet à l’humain par les animaux via un contact direct (secrétions respiratoire, salivaire, exsudat de plaie) ou indirect (litière contaminée) et interpersonnelle.»

Le délégué régional de la santé publique de l’Est prescrit aux chefs de districts de santé et à l’ensemble des personnels de la santé une vigilance accrue et la transmission d’un rapport journalier au CERPLE pendant la période de veille sanitaire.

Augustin Roger MOMOKANA

Photo: sur Facebook