...
...
Responsive image

CAMEROUN – POLITIQUE : MAURICE KAMTO SE DIT SEREIN ET SUR LA BONNE VOIE.

Spread the love

Maurice Kamto, le président national du MRC, Maurice Kamto, a donné jeudi 30 janvier 2020, à l’hôtel Concorde de Montparnasse, dans le 14e arrondissement de Paris, une conférence de presse très courue.

Face aux médias, l’opposant accompagné de ses alliés Albert Dzongang et Christian Penda Ekoka, est revenu sur d’actualité au Cameroun. La crise qui déchire les régions anglophones et le double scrutin du 9 février 2020 que son parti a boycotté.

Selon le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, le conflit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest aurait déjà fait entre 3000 et 12 000 morts, entre 800 000 et 1 million de déplacés internes et entre 35 000 et 40 000 réfugiés au Nigeria.

Sur la décision de son parti de ne pas se présenter aux élections législatives et municipales du 09 février, Maurice Kamto est conscient de sa gravité, dès lors que le MRC ne pourra pas présenter de candidat à la présidentielle de 2025.

« Ceux qui disent que le MRC est mort me font rire...Je sais très bien ce que je fais et je vais arriver ! Ne me demandez pas trop comment; Je vais arriver », conclue-t-il à ce sujet.

Maurice Kamto a révélé que le lanceur d’alerte Paul Chouta, en détention depuis bientôt un an parce qu’il aurait diffamé l’écrivaine Calixthe Beyala, serait mal en poing. A cause d’une intoxication alimentaire.

Un doigt accusateur a été pointé sur les médias français. Selon Maurice Kamto, ils ne rendent pas suffisamment compte de la tragédie dans les régions anglophones du Cameroun. Une attitude indigne de grands médias qu’ils sont.

Augustin Roger MOMOKANA

Source Photo: Facebook