...
...
Responsive image

Yaaaaaa ! Vous n’avez pas honte d’avoir rendu le pays-ci comme ça ?

Ma personne,

Le Cameroun-ci hein. On n’a pas l’eau à boire, pourtant les gens-là en trouvent suffisamment pour arroser les gens. Ils ont arrosé ceux qui transforment l’arbre en sculpture. Ils ont arrosé ceux qui font de l’enfant un homme. Ils ont pompé l’eau sur leur créateur. Ils ont pompé l’eau leurs enseignants. Le pays-ci hein, on parle seulement.

N’est-ce pas on nous avait dit que l’armée c’est pour sauver le peuple ? N’est-ce pas on nous avait dit que la justice c’est au nom du peuple ? N’est-ce pas on nous avait dit que l’armée c’est pour protéger le peuple ? N’est-ce pas on nous avait dit que le Cameroun est un Etat de droit ? Dès que tu veux dire quelque chose, les zombies surgissent d’où on ne sait et t’arrosent avec l’eau empoisonnée. Yaaaaaa ! Vous n’avez pas honte d’avoir rendu le pays-ci comme ça ?

Vous refusez les hommages à l’enseignant Njomi Tchakounte Boris Kevin pourquoi ? Il vous a fait quoi ? Donc vous connaissez quelque chose sur sa mort ? Je vois pourquoi les anglophones n’aiment pas rire souvent. C’est comme ça que vous avez fait jusqu’à Bamenda et Buea sont devenu le feu. Et vous faites même ça alors que les élections c’est dans quelques jours ! Je comprends maintenant pour quoi certaines gens peuvent décider de ne pas aller aux élections-là.

Des individus dans le gouvernement sont contre la paix au Cameroun. Oui ! Ces gens-là ont intérêt, semble-t-il, à ce que le chao s’amplifie et gagne l’ensemble du pays. Qui sont-ils ? Pourquoi sont-ils comme ils sont ? Ils font tout ça et dans le président ne leur fait rien ? Si quelqu’un pouvait frapper les délinquants… si quelqu’un pouvait dire assez…

Le gouvernement a fait usage de la violence sur des enseignants venus rendre hommage à leur collègue Njomi Tchakounté Boris Kevin décédé des suites d’une agression perpétrée par son élève du lycée classique de Nkolbisson.

Le gouvernement a pompé le gaz lacrymogènes pour disperser les enseignants venus rendre hommage à leur collègue Njomi Tchakounté Boris Kevin poignardé à mort par son élève. Qu’est-ce que cela aurait fait au ministre si les enseignants rendaient hommage à leur collègue poignardé en plein cours par son élève ?

Les gens font déployer dès 5heures ce jeudi matin, devant le C.H.U de Yaoundé, des policiers, des gendarmes et des camions anti émeutes pour intimider et agir au cas où. C’était pour faire quoi ? Ce sont des comportements comme ceux-là qui créent des tensions. L’ordre public c’est quand les gens qui dirigent ne méprisent pas les gouvernés. L’ordre public c’est quand les gens qui gouvernent ne donnent l’impression qu’ils sont au-dessus des lois.

Pour répondre à l’interdiction prise par le ministre des Enseignements secondaires concernant la cérémonie d’hommages académiques au défunt, dans l’enceinte du Lycée classique de Nkolbisson, les enseignants ont décidé de prendre la route de l’Ecole Normale supérieure.

C’est à ce moment qu’intervient les forces de sécurité : la police et la gendarmerie dans le but d’arracher le corps aux enseignants. Les forces de sécurité qui ne savent ni encadrer les manifestations ni parler au peuple dont ils sont supposés assurer la protection, ces forces de l’ordre-là qui font dire aux intelligences de ce pays que l’arme dépasse la craie. Il n’y a que dans une bananeraie que l’on puisse entendre pareille ineptie.

Ma personne,
Fais quoi fais quoi, les vampires ont déjà mangé le Cameroun-ci. Tu ne peux pas me dire qu’on refuse maintenant aux gens de pleurer leur mort. Tu ne peux pas me dire que les gens-là ne savent pas ce qu’ils ont fait à ce pays au point d’avoir peur de tout et partout. L’enfant qui insulte sa mère sort d’où ? L’enfant qui tape son père s’appelle comment ? Les gens n’aiment pas le Cameroun et ils en font leur papier hygiénique.

Quand c’est comme ça on fait comment ? Quand le monde devient comme ça on fait comment ? Vraiment les vampires vont sauf que finir le Cameroun-ci. Et le président est là il voit seulement. Il les laisse faire cela. A sa place hein…. Quand un père se lève du lit le matin, la première chose qu’il fait c’est le tour de la maison.

Momokana