...
...
Responsive image

CAMEROUN – ELECTIONS DU 09 FEVRIER 2020 : LE RDPC MENOUA CENTRE I INVITE LES INDECIS ET LES SYMPATHISANTS A LUI ACCORDER LEURS VOIX.

Le giga meeting de clôture de la campagne électorale du RDPC Menoua Centre I, en vue des élections législatives et municipales du 09 février, s’est tenu samedi 08 février à la Place des fêtes de Dschang devant un parterre de militants et de sympathisants.

Plusieurs interventions et animations ont ponctué le meeting de clôture de la campagne électorale du RDPC pour les législatives et les municipales dans la Commune de Dschang. Fait exceptionnel, la prise de parole des motos taximans et des bayam sellam.

D’entrée, le maire de Dschang, Sa Majesté Donfack Baudelaire, a brossé le bilan de sans mandature, avant de solliciter de son auditoire qu’il lui renouvelle sa confiance. Afin qu’il poursuive les chantiers entamés. Parmi les réalisations phares : la construction de 36 salles de classes dans des écoles, le don de 2012 tôles de 3 m à certaines écoles de la Commune, l’ouverture de 14 km de routes nouvelles, la construction et l’équipement du centre de santé de Fotsem Lessing, l’entretien de 450 km de route, l’électrification solaire de l’axe principal de la ville, etc. Ces réalisations ont été possibles grâce aux fonds propres, à ceux de l’Etat et aux fonds issus de la coopération décentralisée, notamment de l’Union européenne, Nantes, l’AIMF, la Fondation Bill & Mélinda Gates, et Nantes Métropoles…

Le meeting de ce 08 février marque donc la fin de deux semaines d’écoute, d’échanges, de discussions et de persuasion des électeurs potentiels par l’équipe communale de campagne du RDPC conduite par le Professeur Roger Tsafack Nanfosso.

« J’ai le sentiment d’un travail bien fait », s’est réjoui le président de la commission communale de campagne, justifiant ce sentiment par l’esprit d’équipe, la discipline et la confiance qui ont servi de boussole à sa commission. Une raison de plus pour lui de soutenir qu’ « ensemble on est fort, seul on est faible ».

Vue de la tribune officielle lors du meeting de clôture de la campagne électorale du RDPC


En appelant les sympathisants, les indécis et les partisans du boycott à ne pas rater l’occasion d’exprimer leur devoir citoyen, le professeur Roger Tsafack Nanfosso a, comme le Dr Jean Pierre Fogui et le professeur Anaclet Fomethe respectivement président et vice-président de la commission départementale de campagne du RDPC, énuméré les raisons pour lesquelles les listes du RDPC doivent être plébiscitées :

Première raison, la liste du RDPC a l’avantage d’avoir intégré toutes les diversités sociologiques présentes dans la Commune de Dschang. Ce qui non seulement est un signe d’ouverture et une preuve que Dschang ne saurait se construire par l’exclusion. Dschang a toujours été le « laboratoire de la diversité », dira le professeur Anaclet Fomethe qui a cité des exemples qui ont marqué l’histoire de la Commune : SIMO David, TCHAPNGA Paul, Tchato Léon,

Deuxième raison, la décision d’ériger l’hôpital de district de santé de Dschang en Centre hospitalier universitaire en vue de fournir des outils d’efficacité nécessaires à la faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de l’Université de Dschang dont l’ambition est qu’elle devienne rapidement une référence en Afrique centrale.

Troisième raison, les enjeux de ces élections pour la Commune de Dschang. La voirie urbaine est un vaste chantier. Et il est question de consolider les acquis afin d’obtenir davantage de réalisations. Surtout à l’heure où la décentralisation est plus que jamais effective après le vote par le parlement et la promulgation par le président de la République de la loi dite Code des collectivités territoriales décentralisées.

Pour leur part les motos taxamans, comme les bayam sellam, sont venus en nombre pour manifester leur soutien aux candidats du RDPC. Ils ont chacun présenté des doléances propres à son épanouissement professionnel. Ainsi les bayam sellam sous la conduite de Cécile Mambou souhaitent que la mairie veille à ce que les marchés soient désormais dépouillés de déchets afin de leur permettre d’exercer dans des conditions favorables. Quant aux motos taximans leur porte-parole Nouazi Joseph souhaite le soutien de la mairie pour obtenir le permis de conduire pour ceux d’entre eux qui n’en n’ont pas, et leur association à la lutte contre le désordre qui minent leur secteur d’activité.

Le Groupe Baobab lors de son expression ce 08 février 2020 à la Place des Fêtes de Dschang

Entre deux interventions, des artistes se sont exprimés : Le Groupe Baobab, Guy Tsopmo, Femmes Bayangam, Medzong Foréké-Dschang, etc.

Le meeting s’est refermé par un défilé motorisé dans les artères de la ville. A l’issue duquel les uns et les autres se sont donnés rendez-vous aux urnes, avec la conviction qu’ils se retrouveront au lendemain du 09 février pour savourer la « large victoire » du RDPC.

Augustin Roger MOMOKANA

CAMEROUN – ELECTIONS DU 09 FEVRIER 2020 : LE RDPC MENOUA CENTRE I INVITE LES INDECIS ET LES SYMPATHISANTS A LUI ACCORDER LEURS VOIX. – Sinotables