...
...
Responsive image

CAMEROUN – ÉLECTIONS DU 09 FÉVRIER 2020 : LES OBSERVATEURS DÉNONCENT UN SYSTÈME QUI EXCLUE LES NON VOYANTS.

Il n’y a pas que le taux de participation qui préoccupe. Plusieurs autres défaillances ont été observées lors du double scrutin du 09 février 2020.

L’un des griefs contre le système électoral camerounais actuel, d’après le constat fait dans les bureaux de Dschang, c’est l’absence de bulletins en braille.

Les observateurs électoraux, ils étaient près d'une dizaine dans la Commune de Dschang, ont constaté l’absence des bulletins en braille dans les différents bureaux de vote.

En l’absence des bulletins de vote en braille, il s’est avéré impossible à tout électeur non voyant de prendre part aux élections législatives et municipales du 09 février 2020.

« Dans tous les bureaux de vote que j’ai observés je n’ai trouvé aucun bulletin en braille. Les raisons que l’on m’a données sont que dans ces bureaux de vote les non voyants n’y sont pas inscrits. »

L’observateur électoral qui s’est confié à Sinotables parle d’un système électoral qui pratique l’exclusion des non voyants.

Parmi les observateurs présents sur le terrain le 09 février 2020:
- Observateur Citoyen
- Les Amis du Droit
- Commission Nationale des Droits de l'Homme et des Libertés (CNDHL)
- Jeunesse Africaine Unie pour la Paix (JAUP)
- WILPF Cameroon
- Union Africaine (UA)
- Association pour la Paix et le Développement du Cameroun
- Mouvement des Droits Humains, la Justice, la Paix et l'Action humainitaire (M.DHo. Ju.P.A.H.)

Augustin Roger MOMOKANA