...
...
Responsive image

CAMEROUN – NKONGSAMBA: CE COLLÉGIEN VIENT D’ÊTRE DISTINGUE POUR SA RECTITUDE MORALE.

Dans un pays où l’éthique a foutu le camp, il bon de ne laisser passer aucune opportunité qui pourrait servir pour sensibiliser les populations.

Le département du Moungo en est conscient. Il vient de célébrer la rectitude morale de l’un de ces jeunes fils. Un enfant dont le comportement contraste celui de notre jeunesse dont ce qui importe c’est du sang versé.

AKEDI Régis Boris, le Cameroun doit retenir ce nom, est une espèce rare dans un monde où la morale a foutu le camp. Il doit être vu par ses camarades comme un extraterrestre.

Cet élève du Collège évangélique de Nkongsamba « avait ramassé un portefeuille contenant la somme de 25.000 f et des pièces officielles ». Qu’en avait-il fait ? Il avait décidé tout simplement « de venir le déposer à la radio Nkongsamba FM », afin qu'on le remette à son légitime propriétaire.

La nouvelle avait embrasé le Moungo. Elle avait suscité un débat d’une intensité rarement connue dans cette partie du pays où la jeunesse ne jouit pas toujours d’une bonne réputation.
L’information avait fait la boucle et était parvenue aux oreilles des autorités administratives dont le préfet du Moungo NDJANA Yves Bertrand Noël.

Et voilà que le 11 février 2020, alors que le département du Moungo est réuni à la Place des fêtes de Nkongsamba pour la grande parade marquant la clôture des activités de la 54e édition de la Fête de la Jeunesse, le préfet NDJANA Yves Bertrand Noël pose le geste essentiel, lui aussi hautement patriotique. Il a décerné au jeune AKEDI Régis Boris le Diplôme d’Excellence Éthique.

Le Diplôme d’Excellence Éthique a donc été décerné ce 11 février 2020 à AKEDI Régis Boris du Collège Évangélique de Nkongsamba, en présence des autorités du département, des amis et parents. En reconnaissance de sa rectitude morale.

Avec Nkongsamba Connexion