...
...
Responsive image

MENOUA – NÉCROLOGIE : FINE BISCUIT EST MORT.

Spread the love

« Fine biscuit! Two for one dollar, I di go. No bi ho ho ho… ». «Fine biscuit» été à la fois pâtissier, auteur compositeur et chef d’orchestre.

L’une des figures emblématique de la ville de Dschang, Signing François, alias "Fine Biscuit" ou encore "François Biscuit" est décédé dans la nuit du 26 au 27 février 2020 à Bafoussam des suites de longue maladie.

Fine Biscuit était de la génération de Dr Panka Paul et avait comme avec sa génération contribué à la construction de la ville de Dschang où il s’est installé, au lendemain de l’indépendance du Cameroun après un bref séjour dans le littoral.

Réputé pour ses biscuits, « Fine Biscuit » était repris par les enfants comme par les adultes. Puisque muni de son petit plateau il scandait « Fine biscuit ! Two for One dollar. I di go ! » Un appel qui faisait sortir des boutiques et des bureaux les inconditionnels de ce biscuit en forme de losange.

Le chef de la communauté Bamendou de Dschang est arrivé dans la ville aux environs de minuit. Ville qu’il a quitté à 9heures ce jeudi matin pour Bamendou. Il a été inhumé conformément aux us et coutumes qui régissent les obsèques des notables.

Le CERAMM (Cercle des artistes musicien de la Menoua) perd en « Fine Biscuit » son doyen d’âge.

Ce qu’avait écrit Jean Noel de Njeuk (de regretté mémoire) sur Fine Biscuit :

« he no be hon hon hon chouka day inside! »

Un de ces biscuits coutait 25 francs a nontre temps, ceki etait une vraie fortune, et donc innacessible aux enfants. Il etait meticuleux, fin communicateur, strategique, conscient d''etre porteur d'un brand name et surtout alerte de l'importance et de la valeur du client car il servait a profusion "merci et sourir" apres chaque vente reussie......Ce monsieur sous d'autres cieux serait une marque deposee. Il fait partie de ceux la qu'on appelle dans l'univers du business management history theory" entrepreneurial movers ans shakers". Il vaut a lui seul tout un sujet de these ce eminent KUNA. Je vais me permettre avec ta permission d'emprunter cette image ndi Tsana. Y'avait aussi un autre, specialiste du jeu de Dame. Connu sous le pseudoinyme de "LAQUINZE" il etait tellement pointilleux et celebre en strategic thinking, qu'on en aurait fait un chef de guerre de haut vol. Ses capacites de reflexion, demarches tactiques, et d'execution d'approches strategiques en situation de theatre offensif ou bien defensif etaient de grande notoriete. Nous nous plaisions tous petits a l'observer discretement en peripherie soumettre a un ridicule sollenelle feu pharmacien Panka, (lors des competitions ardente de jeu de Dame) un autre stratege de notoriete et connu pour ses grandes capacites d'esprit et fin intellectuel caches sous ses airs naifs et inofensif....cher Senateur Sonkin, suis persuade qu'a mes propos tu peux apporter un complement historique plus eclairant pour consolider notre soif de l;histoire de la KUNAtitude.

Augustin Roger MOMOKANA

Photo: Ramses Bré Tsana