...
...
Responsive image

CAMEROUN: LES ENFANTS DE CIBAEEVA DE TOUT CŒUR AVEC L’ITALIE SEVEREMENT TOUCHÉE PAR LE CORONAVIRUS.

« L’Italie est le centre de propagation du COVID-19 en Europe. C’est la raison pour laquelle nous avons focalisé notre action sur l’Italie qui est notre partenaire culturel et de la coopération » : Dottorre Assadio Assadio.

Sous l’encadrement du Pipad et du Clirap, les enfants de CIBAEEVA, dans la ville de Dschang, ont organisé lundi dernier 16 mars 2020 une série d’activité d’animations en soutien à l’Italie particulièrement affectée par la pandémie du coronavirus.

Les enfants de Lucienne Ateufack ont ainsi chanté, dansé et lu des textes, pour exalter l’amitié italo-camerounaise qui s’est matérialisée dans le département de la Menoua par un certain nombre d’actions sociales (financements des puits d’eau potable, appui à l’éducation et à la santé) d’organisations italiennes dont Ala-Milano Onlus, Mingha Africa Onlus, Tavula Valdese, l’Eglise évangélique Vaudoise, Eurobiopark, sous la conduite de la Commune de Vasanello partenaire de Dschang.

Pour rappel, CIBAEEVA est un orphelinat doublé d’une école maternelle et primaire dont la spécificité est de recueillir, d’encadrer et de s’occuper des orphelins de parents victimes de VIH Sida.

« Nous sommes Italo-camerounais. Nous avons étudié en Italie. Nous sommes la diaspora qui fait le pont entre l’Italie et le Cameroun. Cela fait 20 ans que nous collaborons avec CIBAEEVA. Nous sommes fiers de voir que face à la situation que traversent les Italiens, les enfants de Lucienne ont la manière de compatir qui est le chant et la poésie pour dire aux frères italiens que nous sommes ensemble. » Dr Sanou Sobze Martin.

Pour la préparation de cette animation dédiée aux amis italiens, le PIPAD et le CLIRAP se sont fortement impliqués, à travers leurs équipes conduites par le Dr Sanou Sobze Martin et Dottore Assadio Assadio.

Selon la promotrice de CIBAEEVA, Madame Ateufack Julienne, « nous venons de faire des activités au profit du gouvernement italien qui traverse en ce moment des difficultés du fait de la pandémie du coronavirus qui décime les populations. Nous avons, avec le PIPAD, décidé de faire cette activité parce qu’on voudrait à travers notre collaboration avec l’Italie qui a souvent appuyé cet orphelinat, dire merci et compatir au crime sanitaire dont sont victimes les populations italiennes. On voudrait leur dire qu’ils ne sont pas seuls car ils ont notre soutien. Nous voudrons leur dire que l’Italie va se remettre debout, se reconstruire et devenir une nation plus forte. »

Le PIPAD est une association grâce à laquelle l’Italie est en coopération décentralisée avec le Cameroun, notamment par le jumelage de Vasanello avec Dschang. Il s’agit d’une coopération gagnant-gagnant qui se manifeste au Cameroun à travers les financements du développement local à travers les forages, la coopération inter universitaires entre l’Université de Dschang et six universités italiennes ; et la création en Italie de la Maison du Cameroun.

Des enfants de CIBAEEVA révisent le message qui sera envoyé aux amis italiens


Le CLIRAP quant à lui est une association qui œuvre pour la diffusion de la langue et de la culture italienne au Cameroun dans le but de faciliter l’accès aux universités italiennes des jeunes camerounais.

Augustin Roger MOMOKANA

CAMEROUN: LES ENFANTS DE CIBAEEVA DE TOUT CŒUR AVEC L’ITALIE SEVEREMENT TOUCHÉE PAR LE CORONAVIRUS. – Sinotables