...
...
Responsive image

MENOUA – COVID-19 : LE MAIRE DE DSCHANG MOBILISE SES POPULATIONS.

« Il s’agit d’une maladie grave. Des jeunes et des enfants en sont morts. Cela appelle à nous extrême attention. »

Kemleu Tchabgou Jacquis, le maire de la Commune de Dschang a donné un point de presse ce mercredi matin 18 mars 2020 pour mobiliser et informer ses administrés sur les mesures édictées par le chef du gouvernement Chief Joseph Dion Ngute pour contenir les « affres » du #Covid19 sur le territoire de la République.

« Il n’y a rien qui dépasse la santé. Il faut par conséquent absolument convier les populations à suivre le bon exemple pour barrer la voie à ce virus qui a déjà été détecté à Bafoussam.»

En Français, en Anglais et en Yemba, le maire de Dschang s’adresse à ses populations via les médias communautaires et les autres médias diffusés à partir de Dschang.

D’emblée, le médecin chef du district de santé de Dschang, Dr Takoudjou Tassiamba Léon a battu en brèche la rumeur faisant état de deux cas de porteurs de coronavirus dans la ville de Dschang : « Le cas signalé à Dschang est faux. Il s’agit d’une fausse information » pour laquelle le préfet de la Menoua, le gouverneur de la région et le délégué régional de santé publique ont d’ailleurs pour en avoir une idée claire.

Les mesures prises par le Premier ministre visent à garantir la protection des populations et à limiter la propagation de la pandémie. Le maire Kemleu Tchabgou Jacquis a égrené le chapelet de ces mesures pour insister sur leur caractère contraignant. Pour exemple, les jeux FENASCO prévus à Dschang ce 18 mars ont été reportés à une date ultérieure.

« Vous le savez, ce jour, nous devions pour la toute première fois accueillir les jeux FENASCO régional. Parce que c’est la première fois que l’on déportait ces finales de la région vers le département. A cette heure nous aurions dû être du côté du stade. Mais comme vous le constatez, cette compétition a été reportée.»

S’agissant des marchés, le maire a indiqué que les équipes de la mairie travaille sur les mesures pour éviter les ruptures sur les marchés. Ceci parce que le transport en commun urbain et interurbain ne devrait se faire qu’en cas d’extrême nécessité.

En matière d’hygiène, le maire de Dschang a présidé une première réunion à laquelle a également pris activement part le chef du district de santé de Dschang.

Parmi les mesures prises et recommandées aux populations : « limiter les grands mouvements, utiliser une solution hydro alcoolique pour désinfecter les mains » à cet effet, le maire Kemleu Tchabgou Jacquis a annoncé l’installation « dans les prochaines heures dix (10) kits de désinfection à des points stratégiques de notre ville commune ». Le nombre de kits pourra être revu à la hausse en cas de nécessité.

Des kits de lavage de mains seront installés à des points sensibles de Dschang


Le maire a rappelé que les mesures prises contre la pandémie du COVID-19 valent aussi bien pour la ville que pour la zone rurale de la commune.

Pour conclure, le maire Kemleu Tchabgou Jacquis a invité les populations à s’habituer à prendre des boissons chaudes, à modifier leurs habitudes de salutations, se laver les mains, tousser dans le coude.

« Ceux qui n’observeront pas les mesures gouvernementales constitueront un vrai danger pour ceux qui les appliqueront. Une action groupée s’avère par conséquent nécessaire. »

Augustin Roger MOMOKANA