...
...
Responsive image

CAMEROUN : LA FETE DU TRAVAIL ET LA FÊTE NATIONALE 2020 ANNULÉES.

Selon un Communiqué du ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, la Fête du Travail prévue le 1er mai, et la Fête Nationale le 20 mai n’auront pas lieu.

« (…) en raison de la pandémie du Coronavirus et de la nécessité du respect des mesures de distanciation sociale prescrites par le Gouvernement de la République, le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, SON EXCELLENCE PAUL BIYA, a décidé de l’annulation des célébrations publiques des éditions 2020 de la Fête du Travail et de la Fête Nationale », écrit Ferdinand Ngoh Ngoh.

La décision du président de la République, si elle est bien accueillie par une bonne franche de l’opinion, soulève tout de même quelques préoccupations. Comment l’école va-t-elle rouvrir 10 jours plus tard après le 20 mai qui aurait dû servir de test de retour à la vie normale ? Comment le président de la République sur qui tout à été dit ces derniers jours a-t-il annulé l’occasion de se présenter devant son peuple pour confondre les rumeurs ?

Cette décision, pour l’honorable Cabral Libii, doit être perçue telle une grosse déception. Lui qui avait émis que la Fête Nationale soit limitée à la grande parade des Forces de défense et de sécurité.

Augustin Roger MOMOKANA