...
...
Responsive image

MENOUA: HONORABLE TIKOBAU PIERRE-MARIE A LA RENCONTRE DES POPULATIONS DE FOKOUE.

Spread the love

« Le message que je voudrais adresser aux populations c’est de respecter scrupuleusement l’ensemble des mesures barrières qui ont été édictées par le gouvernement camerounais et par l’OMS.»

Aussitôt revenu de Yaoundé où il a pris part à la session de mars à l’Assemblée nationale, l’honorable Tikobau Pierre-Marie a réuni les chefs supérieurs des cinq groupements que compte l’arrondissement de Fokoué, les responsables des structures sanitaires, et les autorités locales dont le sous-préfet et le maire.

Cette visite, selon l’honorable député, se justifie par l’actualité de l’heure marquée par la pandémie à coronavirus qui sévit au Cameroun et dans le monde entier.

Honorable Tikobau Pierre Marie n’est donc pas venu les bras ballants. 25 cartons de savon, 25 seaux de 50 litres pour servir de lave mains, 10 pulvérisateurs, 1500 caches nez, 02 cartons de gel hydroalcoolique, et 02 cartons d’eau de javel ont été distribués aux représentants des villages et des centres de santé.

« Ce matériel n’est qu’un moyen pour les [populations, ndlr] amener à respecter scrupuleusement les mesures barrières. Car le Covid-19 est entrain de causer d’énormes dégâts sociaux. C’est des pertes en vie humaines. C’est l’arrêt d’un certain nombre d’activités. C’est des malades qui né guérissent pratiquement plus. Les corps sont traités hors du contrôle des membres de la famille.»

Avant la distribution des kits, le député et ses invités se sont retrouvés dans la salle des Actes de la mairie de Fokoué. Pour parler du covid-19. Le député qui a exposé sur le sujet a ainsi édifié son auditoire sur les différents aspects liés à cette pandémie à coronavirus.

Au cours de cette séance, l’on a appris une nouvelle bouleversante : Armand Lemogo est décédé des suites du Covid-19. Armand Lemogo est un inspecteur des régies financières bien connu dans la capitale politique où il a été chef du centre des impôts.

« Que dire après le billant exposé de Honorable Tikobau ? Il a tout dit. Il nous a dit de façon structurée, en sa qualité de député de la nation, quelles sont les mesures gouvernementales prises. Il a rafraichi notre mémoire. A nous de respecter ces mesures-là.
Puisqu’il a précisé le niveau de responsabilité que chacun de nous a dans la lutte contre le Covid-19. Que les autorités sanitaires, nos infirmiers, nos médecins, nous donnent l’information en temps réel sur des cas de contamination. Pour que les autorités administratives et sanitaires prennent des dispositions à temps. Ce n’est pas une maladie de la honte. Il y a des gens qui meurent de cela parce qu’ils se cachent. Parce que même le Sida on n’a pas honte de ça. »

Madame le maire de la Commune de Fokoué, Adrienne Tapamo Demenou a saisi l’opportunité de cette rencontre parlementaire pour attirer l’attention des filles et fils de la municipalité sur les risques qu’ils en courent de transporter des corps de Covid-19 pour venir enterrer au village. Pareil geste ne passera pas car l’alerte a été donnée et la population veille.

Le sous-préfet Ndofi Ngangeh Isidore Bunji quant à lui est revenu sur le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement. Il s’agit, dit-il, des mesures non négociables et toutes infractions expose à des sanctions prévues par les lois et règlements en vigueur:

« Je voudrais exprimer toute ma gratitude à ce geste de cœur de l’honorable député à l’assemblée nationale aux populations de l’arrondissement de Fokoué. Ce geste se situe dans le sillage de la riposte du gouvernement contre le coronavirus non seulement dans notre arrondissement, dans notre département, mais dans l’ensemble du pays. Il a fait un brillant exposé sur les causes et les conséquences du coronavirus. Ce que je voudrais ajouter c’est d’inviter les populations à laver leurs mains, à porter les masques.»

L'Hon. Député avec les récipiendaires et les autorités de l'arrondissement de Fokoué

Augustin Roger MOMOKANA