...
...
Responsive image

Menoua : la 46e journée mondiale de l’environnement plante 100 arbres dans la ville de Dschang.

Spread the love

La 46e Journée mondiale de l’environnement a été commémorée le 5 juin 2020 à Dschang sous le thème « La biodiversité ». Il s’agit, selon l’ONU, d’« agir pour lutter contre la perte accélérée d’espèces et la dégradation du monde naturel. Un million d’espèces végétales et animales sont menacées d’extinction, en grande partie à cause des activités humaines. »

Plusieurs acteurs se sont déployés, qui via les ondes radiophoniques qui sur le terrain. Des mobilisations qui focalisent des aspects multiples des enjeux environnementaux.

A Dschang, l’occasion a permis à la municipalité et son partenaire ICAD Entreprise de se mettre ensemble pour planter 100 arbres dans quelques sites du centre - ville de Dschang.

Conduisant la campagne, le Prof. Emile Temgoua, Premier Adjoint au Maire de la Commune de Dschang a annoncé le planting prochain, à l’initiative du ministère des Forêts de « 7000 arbres dans la forêt du SIGNAL, mais également 7000 arbres dans la forêt de Foreke-Dschang ».
Cette déclaration soulève des interrogations, en ce qui concerne le SIGNAL, qui a fait l’objet de lotissement et où depuis 2019 des résidences sortent des terres tels des champignons.

« L’arbre a la capacité, de par la photosynthèse, de récupérer les rejets de CO2 pour les séquestrer au niveau du sol et ce n’est que toute la planète qui va en être heureuse », a expliqué le Prof. Emile Temgoua.

Conscient de cette fonction, l’Université de Dschang avait annoncé lors de sa rentrée académique 2019/2020 une campagne baptisée « Un étudiant, un arbre ». Cela permettrait de doter la ville de Dschang de 30 000 arbres supplémentaires. De quoi en faire une ville verte.

Les déchets plastiques ont été cités comme une grosse menace pour notre environnement. Il s’agit des sachets et des bouteilles qui jonchent les cours d’eau, les dépôts d’ordures et les coins de rue.

A titre d’exemple les « déchets de la falaise de Ntingue où un de nos citoyens est allé déverser à près de 3 endroits en bordure de la route, tout ce qu’il y avait comme résidus de bouteilles plastiques de jus ; il y avait même des bouteilles contenant encore du jus » a déploré le Premier Adjoint au Maire de Dschang.

Augustin Roger MOMOKANA
Photo: Commune de Dschang