...
...
Responsive image

Mali : « les bienfaits et le patriotisme », socle de l’ascension politique fulgurante d’Aliou Diallo !

Spread the love

Selon Sékou Siraman Diarra, président de l’Association Sinankouya Ton, l’ascension politique d’Aliou Diallo est le résultat d’une vie consacrée aux bienfaits d’une part, et à son patriotisme d’autre part. L’on ne devrait donc pas s’étonner qu’il ait fini troisième de la dernière élection présidentielle et gagné la députation de Kayes dès le premier tour des législatives en mars dernier.

« Cela fait 30 ans que les Maliens connaissent Aliou Boubacar Diallo à travers ses bienfaits »

Les discours élogieux envers Aliou Diallo n’en finissent plus au Mali. Le dernier en date, celui de Sékou S. Diarra, président de l’association Sinankouya ton du mali, résume la vie de l’homme d’affaires malien en deux mots : bienfaits et patriotisme.

« Les bienfaits et le patriotisme de Aliou Boubacar Diallo ont été d’un grand apport pour son ascension politique », souligne Sékou S. Diarra qui rappelle à juste titre deux coups de maître du milliardaire malien.

Le premier a eu lieu en 2018, quand il a fini troisième de l’élection présidentielle, à la surprise générale. Ensuite, en mars 2020, il a remporté les législatives à Kayes dès le premier tour avec sa liste Benso. Cette dernière a obtenu 8 sièges, une percée remarquable. A présent, le président d’ADP-Maliba préside le groupe parlementaire Benso.

Cette ascension politique est le couronnement de son engagement social constant auprès des couches vulnérables et de sa mère patrie, le Mali. Sékou S. Diarra souligne que « cela fait 30 ans que les Maliens connaissent Aliou Boubacar Diallo à travers ses bienfaits. Il vient en aide aux couches les plus vulnérables, aux démunis, aux pauvres et orphelins. Chaque année, Aliou Boubacar Diallo envoie des fidèles musulmans à la Mecque ». Aussi, le milliardaire ne manque pas de faire des dons de vivres, via sa Fondation Maliba, surtout pendant le ramadan.

Un acteur clé du développement au Mali

Aliou Diallo a également beaucoup fait dans le domaine des infrastructures communales. « Il a construit des centres de santé, des écoles, des mosquées dans plusieurs localités du pays. Il a aussi construit des routes. Aliou Boubacar Diallo (ABD) a donné de l’eau à travers des forages bien équipés en pompe solaire. Ce n’est pas tout, l’Honorable paye les frais de scolarité de beaucoup d’élèves et étudiants au Mali et à l’extérieur », a énuméré Sékou Siraman.

Si toutes ces actions marquent déjà son patriotisme, Aliou Diallo appuie plus directement l’Etat malien quand l’urgence se fait sentir. Ainsi, a-t-il donné 50 millions de FCFA en 2012 aux familles des soldats maliens tombés au front. A ce geste s’ajoutent les médicaments offerts à l’hôpital militaire de Kati.

Par ailleurs, rappelle Sékou Siraman, « Il a été le premier acteur minier malien (société Wassoul’Or) à faire la pièce d’or dénommée Mansa Moussa, en 2010, lors de la fête du cinquantenaire du Mali. Sans oublier aussi qu’il a été le premier à transformer le gaz en électricité dans le monde (Hydroma SA). Pour le président de l’Association Sinankouya Ton, « C’est ce genre de projets qui peut développer le Mali et le faire avancer ».

Un mot sur l’association Sinankouya Ton
Sékou Siraman ne peut donc s’empêcher de voir en Aliou Diallo un destin national dans trois années. Notons que Sinankouya Ton est une association pour la promotion du Sinakounya, une alliance à plaisanterie entre famille, tribu ou communauté. Le Sinankouya est considéré aujourd’hui au Mali comme l’une des valeurs culturelles les plus importantes, d’où l’implication des plus hautes autorités pour la valorisation de ce pan essentiel de la culture nationale. S’il prend toute sa place dans la société malienne, il peut grandement contribuer à la réconciliation nationale et à la paix au Mali. Des valeurs chères à Aliou Boubacar Diallo et qui ont motivé la participation de son parti au Dialogue national inclusif (DNI).