...
...
Responsive image

Cameroun – Affaire Ernest Obama: ce que lui reproche son patron Jean Pierre Amougou Belinga.

Ce qui est était une mince affaire entre un patron et son employé risque de prendre une tournure désastreuse. Des informations non élucidées font état d'autres griefs que l'officier de police judiciaire tarde à rendre public.

Officiellement, Jean Pierre Amougou Belinga accuse l’ancien directeur général de son Groupe L’Anecdote, Ernest Obama, d’abus de confiance, de haute trahison, de détournement de fonds, entre autres.

Les médias proches du groupe rapportent l’information selon laquelle l’ancien directeur général du Groupe l’Anecdote (Satellite FM, Vision4, L’Anecdote) aurait accepté de diriger la campagne électorale du principal challenger du président centrafricain Faustin Archange Touadera ami personnel de son employeur Jean Pierre Amougou Belinga.

Par ailleurs, les collègues du mis en cause ont révélé, à travers un magazine spécial sur Vision 4, qu’il aurait détourné une importante somme d’argent appartenant à son employeur. Certains parlent de 100 millions FCFA.

A coté de ces arguments qui justifient l’interpellation suivie de la mise en détention préventive au Secrétariat d’État à la Défense (SED) d’Ernest Obama, des langues commencent à se délier. Elles évoquent une affaire de mœurs qui pourrait compliquer le dossier d'un côté comme de l'autre.

Pour l'instant personne pour dire à quoi cela renvoie. En attendant, les trois principaux chefs d’accusation publiés suffisent pour comprendre l’essence de la crise. Même s'il peut s’avérer que la fumée qui monte encore soit indicatrice d’un mobile plus chefs grave.

Pour l’instant, alors que l’infortuné journaliste attend dans une cellule du SED les commentaires fusent de toutes parts, annonçant tantôt la fin des hostilités, tantôt la décision du Pdg de poursuivre cette affaire jusqu’au bout. Seule la justice nous en dira davantage.


Augustin Roger MOMOKANA