...
...
Responsive image

Ma vie sous la Covid-19 : Témoignage de Vincenzo Cristiano, le président de Ala Milano Onlus.

Vincenzo Cristiano est le président de l’Ong « ALA Milano Onlus». Cette organisation italienne intervient également au Cameroun, aux Côtés du Pipad, dans des actions contre le Vih Sida, en faveur de la jeunesse et des couches démunies.

Vendredi 21 février 2020 commence notre aventure avec le Covid-19, est une date centrale pour l'histoire italienne liée au nouveau coronavirus. À cette date, plusieurs cas de coronavirus sont apparus dans le territoire de Lodi, en Lombardie, ma région. La contagion s'est répandue dans notre pays, surtout dans le nord. Le 9 mars 2020, le gouvernement italien a déclaré l'état de quarantaine, les gens se sont retrouvés à vivre une nouvelle dimension de l'enfermement forcé, qui a totalement changé leurs habitudes.

En tant que président de l'ALA Milano, une association à but non lucratif, j'ai été impliqué dès le début dans l'aide aux personnes âgées, car elles étaient les plus exposées au virus Covid-19. Nous avons organisé des livraisons à domicile de produits de première nécessité, en lançant une chaîne de solidarité, surtout dans notre quartier. Nous avons également pris des mesures pour soutenir les jeunes filles qui se consacrent à la prostitution de rue dans notre ville, car elles se trouvaient dans la condition de n'avoir aucun revenu économique visant à la pure survie, cette situation risquant de dégénérer également du point de vue sanitaire, les obligeant à exercer la profession, les exposant au risque d'infection par Covid-19 et pas seulement (VIH-IST).

Malgré le fait que toute la ville était en quarantaine, j'ai personnellement continué à travailler, en essayant de nous rendre utiles dans cette urgence sanitaire. Malheureusement, dans notre pays et dans notre ville, nous avons payé un prix très élevé en vies humaines. L'Italie a été l'un des pays les plus touchés par la pandémie, avec environ 35 000 morts.

M. Vincenzo Cristiano, président de Ala Milano Onlus


Pour l'instant, nous revenons à la normalité, mais certains dispositifs de sécurité, le port de masques et la distanciation sociale restent en place. De plus, cette urgence sanitaire a accéléré les processus de digitalisation avec le lancement massif du travail à domicile et des réunions par vidéoconférence sur des plateformes informatiques. Le seul aspect positif de cette pandémie, a été la solidarité des citoyens italiens qui se sont montrés responsables dans le respect des dispositifs anti-covid-29 est la réduction drastique de la pollution de l'air, parfois à Milan nous avons vu à nouveau la nature prendre la ville, cela semblait un film mais c'était la réalité.

Vincenzo Cristiano
Presidente
ALA Milano Onlus
www.alamilano.org