...
...
Responsive image

Bamboutos: 520 millions pour doter Mbouda d’un nouvel Hôtel de Ville.

Le FEICOM a annoncé vendredi 26 juin 2020 qu’il va financer les travaux de construction d’un nouvel Hôtel de ville à Mbouda composé d’un immeuble bureau et d’une salle de fêtes.

Le futur hôtel de ville de Mbouda est un immeuble R+2 sur une superficie totale de 1712,31m² subdivisée en deux lors : 436m² pour l’immeuble hôtel de ville, et 354m² pour la salle de fêtes.

Pour la réalisation de ce chantier, le Comité des Concours Financiers du FEICOM (CCFF) va débloquer une enveloppe de 520 000 000 FCFA TTT dont 483 600 000 FCFA pour les travaux et 36 400 000 FCFA pour la maitrise d’œuvre.

«(…) je vous prie de prendre attache avec l’Agence Régionale FEICOM de l’Ouest en vue de la signature de la convention de financement relative à ce projet», conclue la lettre du Directeur général du FEICOM au Maire de la Commune de Mbouda.

Pour mémoire l’immeuble R+1 actuel qui abrite l’hôtel de ville de Mbouda a été construit à la fin des années 70. Malgré son architecture et son éclat il était devenu exigüe pour abriter l’ensemble de services de la mairie de Mbouda.

Mais l’on s’était attendu à voir l’actuel immeuble tout simplement modifié pour l’adapter aux exigences du temps. Exploitant le terrain qui abritait le palais de justice de Mbouda qui s’est doté d’un immeuble moderne en face de la Tribune, en allant vers Ad Lucem.

Le Fonds Spécial d’Équipement et d’Intervention Intercommunal (FEICOM) doit devrait dissuader les élus locaux, là où cela est nécessaire, à reconfigurer leur immeuble au lieu d’en construire tout un qui, à observer de près ne sera entièrement occupé que dans une cinquantaine d’années.

Peut-être que l’on pourrait également pointer du doigt les architectes ? Ils ne font pas suffisamment d’efforts pour accompagner les collectivités territoriales dans l’élaboration de leurs projets d’ouvrage. Un travail fait en interne avec des fortunes diverses.

Augustin Roger MOMOKANA