...
...
Responsive image

Crise Anglophone- Livres : le cri de détresse des écrivains.

Spread the love

L’adversité civilo-militaire qui embrase les régions anglophones (sud-ouest et nord-ouest) depuis septembre 2016 a suscité le courroux de 73 écrivains camerounais.

Ils sont 73 poètes à avoir produit 100 poèmes dans lesquels ils peignent les paysages et dénoncent le conflit sanglant qui a endeuillé des milliers de familles et provoqué des centaines de milliers de déplacés et réfugiés dans les régions anglophones du Cameroun.

« Poems from a Land Turmoil » est à la fois un cri de détresse et à appel à la fin des hostilités. Car si la poésie sait dénoncer les vices, elle est également le seul baume qui aide à adoucir, à calmer et à briser les élans de l’insupportable. Les textes sont collectés et édités par Joyce Ashuntantang et Dibussi Tande.

« Les poèmes de ce volume peignent un paysage global marqué par l'aliénation, le désespoir, le déplacement, la perte, la colère, le traumatisme, ainsi que le courage, l'espoir, l'héroïsme, la justice et la résilience », écrit spearsmedia dans sa présentation du recueil.

Ce cri de désarroi et appel à la paix est un témoignage de l’histoire mouvementée du Cameroun. Les poètes qui ont participé à cette entreprise sont jeunes, adultes, chevronnés, émergents. Des filles et des fils de ce Cameroun qui dans la douceur, malgré les douleurs de la plaie, interpellent les dirigeants et les belligérants.

Pour avoir son exemplaire de « Bearing Witness », ou encore « Poems from Land Turmoil » rendez-vous sur spearsmedia.

Augustin Roger MOMOKANA