...
...
Responsive image

Cameroun : « construire dans chaque commune une usine de pavés ».

Spread the love

Après l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, les programmes politiques sont aux oubliettes. Pourtant certains recèlent d’idées géniales. Pourquoi le président élu ne pique-t-il pas des éléments pertinents dans les programmes politiques concurrents?

Dans son programme politique, « Mon projet pour le Cameroun : solutions pour transformer le pays en 5 ans », Cabral Libii détient, parmi ses soucis majeurs, la solution pour améliorer les voies de communication à travers le pays.

« Nous allons faire construire dans chaque commune une usine de production de pavés », propose le jeune homme politique aux Camerounais à l’aube de la campagne pour l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

Fort de la maxime ; « là où la route passe, le développement suit », Cabral Libii est convaincu que construire une usine de pavés dans chaque commune » permettra d’améliorer le confort des populations en réalisant une économie d’échelle sur le plan des dépenses budgétaire liées aux chantiers routiers.

La politique de ce candidat consistait aussi à réaliser 1000km de route chaque année, avec 250km dans les zones urbaines. Soit 50 km pour les voiries urbaines de Douala et Yaoundé, et 5km pour la capitale régionale et quelques autres villes majeures dont Kribi, Edéa, Dschang, Limbe ; 2km pour les capitales départementales.

Ceci ne concerne que les routes terrestres. Cabral Libii a également d’énormes ambitions pour le chemin de fer. Construire un chemin de fer à deux voies, ouvrir le Cameroun au Tchad, au Nigéria et en République Centrafricaine via le rail.

Augustin Roger MOMOKANA