...
...
Responsive image

Cameroun -Fait divers : ce gendarme assassiné parce qu’il a assouvi un besoin primaire.

Un gendarme a été assassiné parce que qu’il a assouvi un besoin essentiel. Il a sollicité les WC d’une agence de voyage.

L’agression mortelle sur le béret rouge est survenue dans la nuit du 22 au 23 juillet 2020 à Douala, la capitale économique du Cameroun.

Le Maréchal des logis Armel Lipembe a été mortellement battu parce que, faute de monnaie, il n’a pas pu régler les frais d’accès aux toilettes de l’Agence Finex Voyages. Ces frais s’élèvent à 100 FCFA.

Selon les sources d’Equinoxe Télévision, Armel Lipembe a sollicité les toilettes de l’agence Finex Voyages pour ses besoins, et faute de monnaie, il n’a pas pu régler le caissier.

Armel Lipembe en service à la Direction technique et logistique de la Gendarmerie Nationale revenait d’une mission à Buea dans le Sud-Ouest lorsqu’il a, malheureusement, choisi l’agence de Voyages Finex.

Des badauds n’ont pas digéré qu’un être humain se soulage dans les toilettes de l’agence de voyages dont il est d’ailleurs un client sans leur débourser la somme de 100 FCFA exigée.

Suite à cette agression mortelle sur une gendarme en civile, l’agence Finex Voyages à Douala a été scellée par les autorités.

A l’heure qu’il est, la Légion de gendarmerie du Littoral a déjà mis la main sur plusieurs individus suspectés d’avoir participé au meurtre. Ces interpellations auraient été rendues faciles grâce aux images de l’agression prises par un témoin qui est la caméra de surveillance.

Ce n’est pas la première fois que l’on assiste à des tensions entre les voyageurs et les gestionnaires de WC dans les agences de voyage. Cet ouvrage, une exigence pour l’ouverture d’une agence de voyages, a été plutôt une entreprise au sein de l’entreprise.

Le Maréchal des logis Armel Lipembe a été mortellement battu parce que, faute de monnaie, il n’a pas pu régler les frais d’accès aux toilettes de l’Agence Finex Voyages.

Photo: 237actu.com

Augustin Roger MOMOKANA