...
...
Responsive image

Ma vie sous la Covid-19 : Témoignage de YEUNCE Eric Fany, entrepreneur.

Spread the love

Yeunce Eric Fany plus connus sous le nom d’Eric Fany est jeune Entrepreneur camerounais basé à Douala, son cabinet est spécialisé dans le Conseil en création d'entreprise et marketing.

Moi, mon entreprise et le confinement

En mi-mars, alors que le gouvernement camerounais annonce près d’une vingtaine de mesures pour stopper la pandémie de la covid-19 qui bat son plein, tous les secteurs d’activités se trouvent ainsi impactés. C’est le cas du cercle familial et de l’entreprise qui doivent se combiner pour n’en pas sombrer.

Mon business et le confinement

Économiquement, ma structure a pris un gros coup. Mon activité touche les entreprises et de façon automatique, il y a eu une forte régression de mes commandes et même le portefeuille client est allé en baisse. En effet, pour moi qui travaille dans la communication stratégique et la production des supports de communication, c’est difficile de trouver la solution pour gérer mes charges comme par le passé.

Dans ma besace, j’ai trois business que je fais tourner : PEF Communication, FAK consulting, CurcuLife… Ces activités me faisaient sortir malgré le confinement partiel de lundi à samedi ; mais l’intensité n’était plus la même. Aller faire des prospections dans des structures fermées pour cause de Covid-19 ou n’ayant pas le personnel avec qui échanger est très difficile.

Le travail malgré le confinement

Au lieu de rester sur place à ne rien faire, il faut bien se bouger. La mode du télétravail ne m’a pas échappée et j’ai mis à profit mon temps libre qui était devenu beaucoup plus important. Plutôt que de travailler sur les commandes de certains clients au bureau, je pouvais rentrer et commencer des projets à mon domicile. Une fois ceux-ci terminés, je proposais le rendu aux clients et si leurs accords étaient apposés, alors je devais m’arranger pour me rendre au bureau et faire les impressions ou compléter le travail initial afin de livrer un produit impeccable.

M. YEUNCE Eric Fany


Le travail à la maison en temps de confinement n’a pas été du tout facile. Il y a mille et une difficultés qui s’y ajoutent ; la tranquillité du lieu de service, l’ambiance du bureau, certaines facilités dues aux matériels et même aux matériaux…Un travail qui était livré habituellement en deux jours max, se retrouve à deux ou trois jours de plus. Il faut néanmoins voir le bon côté des choses et le rapprochement qui a été fait avec la famille. Plus de temps passé avec les miens qui se plaignent que je travaille trop. Voilà en quelque sorte comment a été mon confinement en tant qu’entrepreneur.

YEUNCE Eric Fany
Conseiller en création d'entreprise et marketing
CEO PEF Communication
FAK Consulting
CurcuLife
https://www.lejeuneentrepreneurengage.com/