...
...
Responsive image

Cameroun – Lutte contre la Covid-19 à Dschang : grande campagne de dépistage massif du 3 au 16 août 2020.

Spread the love

L’objectif recherché à travers le test de dépistage massif est de sortir le maximum de personnes de la communauté, afin de limiter la propagation de la pandémie.

Le district de santé de Dschang (arrondissements de Dschang, Fokoué, Fongo-Tongo, Nkong-Ni, le groupement Fondonera) accueille une grande campagne de dépistage massif au corona Virus dès ce lundi 3 août 2020.

« Les agents de santé communautaires, une caravane mobile, en plus des médias, sont déployés pour sensibiliser, mobiliser les populations de l’ensemble du district de santé de Dschang » : Dr TAKOUDJOU TASSOMBA Léon, Médecin-Chef du district de santé de Dschang.

Pendant plus de deux semaines la caravane de l’équipe de la riposte contre la Covid-19 sillonnera les différentes aires de santé du district de Dschang.

Le chronogramme de la campagne prévoit :
- Lundi 03, Mardi 04 et Mercredi 05 août : Maison du Parti RDPC dans la ville d Dschang ;
- Jeudi 06 et Vendredi 07 août 2020 : CMA de Baleveng (hôpital d’arrondissement de Nkong-Ni), puis samedi 08 août à l’hôpital de Ndoh-Djuttitsa pour Nkong-Ni ;
- Lundi 10 et Mardi 11 août 2020 : Esplanade de l’hôtel de ville de Fokoué ;
- Mercredi 12 et Jeudi 13 août 2020 : hôpital CMA de Fongo-Tongo ;
- Vendredi 14 août 2020 : Centre de Santé Intégré de Fondonera ;
- Samedi 15 et Dimanche 16 août 2020 : Maison du Parti RDPC de Dschang.

« Toute personne présentant ou non les symptômes de la maladie est priée de se faire dépister afin de connaître son statut sérologique au COVID-19 », lance Dr TAKOUDJOU TASSOMBA Léon, Médecin-Chef du District de Santé de Dschang, en direction des habitants de son territoire de compétence.

Lors des précédentes campagnes de dépistage massif, le district de santé de Dschang a enregistré 115 cas positifs sur un échantillon de 800 personnes. De ce bilan 6 cas étaient actifs. 7 en sont décédés.
Le dépistage de masse au Covid-19 vise à détecter des cas à prendre en charge. Le dépistage comme le traitement sont gratuits.

« In ne pourra pas avoir manque de test. Ce sont les populations qui pourront manquer », a indiqué Dr TAKOUDJOU TASSOMBA Léon qui précise, par ailleurs, que le dispositif de prise en charge des cas compliqués a été renforcé dans le district de santé de Dschang qui dispose désormais de 03 respirateurs à l’hôpital de district de santé de Dschang et 04 respirateurs chez les Sœur de Notre Dame de Batseng’la.

Augustin Roger MOMOKANA