Université de Dschang : Cet âne ne blague pas quand il faut surveiller le babillard.

Comme il a cherché son nom au babillard sans le trouver, il se fâche et détruit les listes. Si quelqu’un ne l’avait pas surpris à l’œuvre, on serait entrait de chercher le coupable parmi les étudiants qui n’ont pas validé.

Des ânes patrouillent sans cesse dans le campus de l’Université de Dschang. Ils ne broutent pas seulement de l’herbe. Ils s’occupent aussi des babillards.

Vendredi 1er août, l’un des gardiens du temple a été surpris entrain de détruire les résultats des examens du 3e semestre.

La source qui a partagé la photo de l’âne surprise en action a commenté « Avec ta tête comme un âne qui cherche son nom au babillard sans voir » !

L’attention des étudiants négligeant est désormais attirée sur ce omnivore qui n’aura aucun remord de brouter un cahier ou un livre gardé mal tenu.

Augustin Roger MOMOKANA

Université de Dschang : Cet âne ne blague pas quand il faut surveiller le babillard. – Sinotables