...
...
Responsive image

Cameroun – Election Conseils régionaux : la loi muette sur qui peut être candidat ?

Ainsi les collèges électoraux en vue de l’élection des Conseillers régionaux sont convoqués pour le 06 décembre 2020, c’est-à-dire à la fin de l’année.

Les élections régionales, les toutes premières du genre au Cameroun, se tiendront le 06 décembre 2020.

« Les collèges électoraux sont convoqués au chef-lieu de chaque Département, dimanche le 06 décembre 2020, à l’effet de procéder à l’élection des conseillers régionaux », indique un décret présidentiel publié lundi 7 septembre.

Cette élection annoncée viendra boucler le processus électoral entamé le 7 octobre 2018 par l’élection présidentielle et poursuivie le 9 février dernier par les élections municipales et législatives.

A l’heure qu’il est, le peuple Camerounais se pose une question fondamentale, s’agissant les élections régionales. Car s’il connait que seuls les Conseillers municipaux constituent l’électorat, il lui est impossible d’affirmer que quiconque peut acter comme candidat.

Selon la Constitution en vigueur, le silence est de marbre sur qui peut postuler au Conseil régional. Ce qui présuppose que seuls les candidats des partis politiques représentés dans les conseils municipaux peuvent aspirer à cette fonction.L’expression « Délégués départementaux » est d’une ambigüité criarde, étonnante et déconcertante.

Lire aussi Cameroun – Politique : 900 Conseillers régionaux seront bientôt élus.

Bon à savoir, « L'Etat transfère aux régions, dans les conditions fixées par la loi, les compétences dans les matières nécessaires à leur développement économique, social, sanitaire, éducatif, culturel et sportif », Art. 56.- (1).

Augustin Roger MOMOKANA