...
...
Responsive image

Cameroun – Politique : les nouveaux hommes de Maurice Kamto.

Le Bureau du MRC présente les allures d’un gouvernement. Un gouvernement composé de 21 départements ministériels. Il totalise 15 secrétaires délégués.

Ces hommes arrivent au moment où le MRC s’apprête pour jouer le match de sa survie. La marche contre l'organisation des élections régionales annoncée par Maurice KAMTO, si elle a lieu, doit produit l'effet escompté ou signer la mort de ce parti. D'où la pression qui pèse sur les épaules de ces nouveaux responsables.

Dr Christian FOULEFACK occupe dans ce gouvernement le poste de Secrétaire National chargé du Commerce et de l’Artisanat. Il a pour secrétaire national délégué Madame MUKAM Diane.

Prof. JIOGUE Grégoire hérite du Secrétariat national chargé de l’Organisation, de la Formation et de la Mobilisation. Tandis que l’Intégration des Communautés linguistiques, la Cohésion nationale et la Solidarité échoie à M. MONDINDI MOKI E. JEME MBA.

Un autre fils de la Menoua bien logé dans ce gouvernement. Il s’agit de Me DEUWOU Roland. Il s’occupe désormais des « Affaires juridiques et judiciaires ».

La grande particularité de cette organisation c’est la création d’un secrétaire National chargé des questions électorales, Administratives et Traditionnelles et de la Société Civile. Elle est confiée à Cheikh ALI AL ASSAD. Il a pour secrétaire national délégué VEUMO NGUEVO Darling.

TCHOUAFA NOUKA Jean Bonheur devient quant à lui le Secrétaire national délégué au Secrétariat National Chargé de l’Éducation et Base et Secondaire, de l’Éducation civique et de l’Hygiène publique confié M. MOHAMAN Saïne.

Les Droits de l’Homme et la Gouvernance demeure confié à M. Célestin DJAMEN dont les critiques vis-à-vis des décisions de la hiérarchie du parti semblaient indiquer sa marche vers la sortie. Il sera désormais assisté par M. SIKATI Désiré. Son acolyte, ancien président du Sdf en Espagne, Brice Bienvenu MOMO devra encore attendre. Lui qui s’est illustré comme un véritable homme de terrain.

Maurice KAMTO sera désormais conseillé par un collège de sept conseillers dont BIBOU NISSACK chargé spécialement des Questions du Panafricanisme et un Conseiller spécial en la personne de M. TIFUH MUTAGAH Sylvanus.

La Défense, les Infrastructures, le Tourisme, la Femme sont confiés aux femmes.

Après ce mouvement et la mise en garde par le ministre de l’Administration territoriale contre toute tentative de s’interposer aux élections régionales prévue le 06 décembre, Maurice KAMTO va-t-il maintenir son mot d’ordre de manifestation ?

Augustin Roger MOMOKANA