...
...
Responsive image

Rentrée scolaire 2020-2021 : rien de spécial malgré les discours.

Spread the love

La rentrée scolaire 2020/2021 a lieu ce lundi 5 octobre 2020 sur l’étendue du territoire national. Du Cameroun. Il s’agit d’une rentrée scolaire qui charrie toutes sortes d’analyses. En se tenant ce jour, l’Etat a-t-il refusé les médailles Palmes académiques aux enseignants ?

Les enfants porteront leur masque. Les enfants seront flashés avant leur entrée dans l’enceinte de l’établissement scolaire. Ils seront 50 par salle de classe. Ils respecteront la distanciation sociale, ils trouveront à l’entrée de leur classe un seau d’eau à robinet pour se laver les mains. Ils ne manqueront pas de s’embrasser pour marquer les retrouvailles après plusieurs mois de séparation forcée.

Les élèves de la maternelle, du primaire et du secondaire reprennent le chemin des campus dès ce lundi 5 octobre. Après un peu plus de six mois de vacances forcées. Du fait de la pandémie du Coronavirus.

Ce que l’on retient c’est que la rentrée scolaire a lieu exactement le jour de la journée mondiale de l’enseignant. Une journée unique au cours de laquelle l’hommage est rendu aux enseignants méritants. Plus de 1028 enseignants doivent, en principe, recevoir leurs palmes académiques ce jour. Ils ont introduit leur dossier.

« La remise des Palmes Académiques a lieu chaque année à l’occasion de la Journée Mondiale des Enseignants. Pour ce qui est justement de cette sixième édition qui aura lieu le 05 octobre prochain, une innovation majeure, la première cuvée au grade d’officiers des Palmes Académiques. »

S’agissant de la mi-temps, le ministre de l’Education de base, Laurent Serge ETOUNDI NGOA, parle d’option. Pour dire que cela n’est pas obligatoire sur l’étendue du territoire camerounais. « La proportion des écoles qui feront la mi-temps est très faible », rappelle le ministre.

S’agissant de ce système de mi-temps, le membre du gouvernement semble ignorer le désastre que cela pourrait cause. Dans les grandes villes où les effectifs imposent le système de mi-temps, le problème d’enseignants va forcément se poser. De même que la réduction du nombre d’heure de cours. Etant donné qu’on annonce de 7h30 à 12h en matinée, et de 12h à 17h30 pour l’après-midi.

La seule nouvelle diversement appréciée par les élèves et les parents c’est la suppression de la cantine scolaire. Non seulement cela impose aux parents de préparer eux-mêmes le gouter des enfants-ce qui pour certains constitue un calvaire vu le coût, mais surtout cette décision met les tenanciers des cantines scolaires au chômage.

Et la rentrée scolaire dans les régions anglophones du Cameroun ? Aucune mesure rassurante n’a été prise en ce qui concerne la reprise effective dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. Les autorités parlent comme si la crise sociale et politique a déjà été soldée.

Augustin Roger MOMOKANA