...
...
Responsive image

Brenda Biya : «C’est mon père le président de la république, pas moi».

Spread the love

«Ce n’est pas ma faute si mon père est président. Il a sa vie et moi la mienne, mon père est un politicien, pas moi », a écrit Brenda Biya sur ses réseaux sociaux.

La fille du couple présidentiel, Brenda BIYA, pourchassé dans un hôtel parisien, en France, par les membres de la Brigade Anti-Sardinard (BAS) s’est indignée à travers les réseaux sociaux.

Brenda BIYA, en expliquant mener simplement une vie normale s’est offusquée du comportement des certains compatriotes appartenant la Brigade Anti-Sardinard.

La réaction de Brenda BIYA fait suite à la tentative de l’activisme Calibri Calibro de la faire expulser de l’hôtel où elle séjourne à Paris.

«Je ne compte pas sur les gens. Je travaille dur et je me fiche de la nervosité… », A-t-elle réagi, avant d’ajouter que … « Les cordes sont toujours disponibles pour les jaloux. »

Calibri Calibro qui était à tête d’un groupe de militants anti-Biya en France multiplie les méthodes pour dénigrer le régime de Yaoundé. Dans le cadre de la lutte pour la « libération du Cameroun ».

Il y a quelques jours, sur les réseaux sociaux, le même activiste politique avait lancé un appel pour retrouver un cadre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), MESSANGA NYAMDING, en séjour commandé en France.

La BAS dont l’essentielle de la mobilisation se déroulait à l’hôtel Intercontinental de Genève, Suisse, est entrain de conquérir les grandes métropoles occidentales. Elle appelle Paul BIYA au pouvoir depuis bientôt 38 ans à faire ses valises.

Un internaute l’avait écrit sur la page Facebook Benda Biya Officiel, « On peut choisir ses amis , son conjoint etc mais on ne peut choisir sa famille...bcp dénigrent cette fille pourtant tout le monde aurait aimé être à sa place...son seul crime c’est d’être la fille de son père...«comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés » souvenez vous de cette phrase ! »

Avec MIMI MEFO Info