...
...
Responsive image

« Huawei ICT Competition »: le Cameroun représentera l’Afrique subsaharienne à la phase finale.

Spread the love

Le Cameroun est un vivier de talents. En dehors du football il s’illustre dans bien d’autres domaines dont celui des technologies de l’information et de la communication (TIC). Pour preuve, notre pays vient d’arracher, de haute lutte, sa place en vue de la phase finale de la « Huawei ICT Competition 2020 ».

Pour sa première participation au « Huawei ICT Competition » zone Afrique, le Cameroun réalise un coup de maître. En se qualifiant pour la finale mondiale qui se déroulera le 31 octobre 2020.

Le 13 octobre 2020, lors de l’étape régionale Afrique, le trio camerounais a dû, pendant quatre heures, configurer un réseau avec des équipements et un laboratoire virtuels tel qu’appris au cours de leur formation. Ainsi MOPI, MELI et GNINGHAYE ont réussi à programmer routing, switching et autres configurations de pare-feu.

Gaétan Dary NGNIAWO MOPI, Loic Cédric MELI SONGMENE, (3e année Administration et sécurité des réseaux, Institut universitaire de technologie de Douala), et Malcolm X Hassler GNINGHAYE GUEMANDEU (5e année Génie informatique, École nationale supérieure polytechnique de Douala) sont allés puiser au fonds de leur cerveau pour venir à bout du Sénégal et de la Côte d’Ivoire. Rejoignant ainsi les plénipotentiaires de l’Afrique du Nord : Tunisie, Égypte, Maroc et Algérie.

La phase finale fixée le 31 octobre 2020, crise sanitaire oblige, sera en ligne et ne monde vision. «Le niveau est très élevé. Nous participons avec plusieurs pays d’Afrique et c’est très élevé », affirme Loïc Cédric MELI SONGMENE qui regrette l’impact de la Covid-19 sur ce challenge, « Nous aurions aimé faire ce concours en présentiel. Cela nous aurait donné l’occasion de voyager pour la Chine ».

La publication le 16 octobre 2020, par le géant chinois Huawei, de la liste des cinq représentants africains finalistes a fait monter l’adrénaline chez nos ambassadeurs. Comment s’illustrer de manière honorable à ce rendez-vous mondial qui accueille le Cameroun pour la première fois ?

Pour se qualifier à la phase finale de « Huawei ICT Competition » le trio camerounais a dû se saigner les méninges. D’abord se distinguer sur le plan local. Les universités et écoles partenaires de Huawei ont organisé des « primaires » au sein de leur établissement. Ensuite, les meilleurs se sont affrontés au cours de l’étape nationale. Compétition à l’issue de laquelle les représentants pour la confrontation régionale se sont qualifiés.

Pour rappel, « Huawei ICT Compétition » est un concours lancé en 2015. La 3e édition (2017-2018) a attiré plus de 40 000 participants venus de 32 pays différents, révèle l’organisateur. Au final, 23 équipes ont participé à la finale mondiale à Shenzhen en Chine, en mai 2019.

Augustin Roger MOMOKANA