...
...
Responsive image

Cameroun – Huawei : développer ensemble des compétences locales dans les domaines pointus des technologies de l’information.

Spread the love

Huawei a clôturé son programme « Seeds for the Future 2020 » vendredi le 16 octobre 2020 par une cérémonie en ligne.

«Huawei est prêt à apporter le monde numérique à tout le monde, chaque famille et chaque organisation pour créer un monde intelligent avec tout ce qui est connecté! » M. Sun WEI est le directeur général adjoint de Huawei. Il s’exprimait ainsi vendredi le 16 octobre 2020 à la cérémonie en ligne de clôture du programme « Seeds for the future 2020 ».

La coopération entre le Cameroun et Huawei, leader mondial des solutions numériques en terminaux, réseaux et cloud, est en marche. Elle est susceptible d’aider le pays à doter sa jeunesse des compétences de haut niveau dans les domaines des technologies de l’information et de la communication (TIC), en adéquation avec le marché de l’emploi.

Mme Esther EFON, enseignante certifiée Huawei à SUPP’TIC témoigne : « les programmes mis sur pied et développés par Huawei sont de nature à changer la vie des jeunes, dans la mesure où ils accroissent leur compétitivité pour le marché de l’emploi ».

A travers « Seeds for the future », Huawei certifie les jeunes talents dans les domaines pointus des TIC. Pour être enrôlés, les candidats doivent être doués, audacieux, passionnés et résilients. La participation se fait au bout d’un ensemble d’obstacles procéduraux qui déterminent les candidats aptes à plonger dans l’école de Huawei.

L’édition 2020 de « Seeds for the future Cameroun » s’est tenue dans les deux plus grandes villes du pays : Yaoundé et Douala, en l’occurrence. Dans chacune de ces deux villes, un jury a été constitué pour évaluer les candidats les 42 candidats, sur 50 inscrits, qui ont effectivement pris part à la sélection.

A Yaoundé, Dr Germain KOUKOLO, Directeur des affaires générales au Ministère des postes et télécommunications (MINPOSTEL) et Dr BALLA, sous-directeur de l’assistance aux étudiants au Ministère de l’Enseignement supérieur (MINESUP), représentants de leurs administrations respectives, ont ainsi eu l’honneur d’évaluer, le 1er septembre dernier, une quinzaine d’étudiants certifiés Huawei, issus des universités et grandes écoles de Douala ; tandis qu’à Douala, jeudi 03 septembre, c’était au tour du Dr MVOGO, coordonnateur de l’Académie Internet de l’Université de Douala et Cédric TSAFACK, responsable des examens et concours à l’Institut universitaire de la Côte (IUC), d’évaluer les étudiants de Yaoundé.

Sur la ligne d’arrivée, un objectif largement atteint, malgré la pandémie du coronavirus qui impose plutôt des cours en ligne, à travers notamment la plateforme « LEARN- ON ». Dr MBALLA se réjouit de cette issue heureuse : « Le niveau est très bon et vu le grand intérêt que présente chacun des candidats, (…) nous voudrions saisir cette occasion pour saluer les efforts de HUAWEI CAMEROUN dans son engagement à la formation des jeunes dans les TICs ».

Les 40 lauréats camerounais « Seeds for the Future 2020 » ont ainsi l’opportunité de « découvrir d’une part, la langue et la civilisation chinoise et de s’immerger dans l’économie numérique sur les plateformes d’apprentissage en ligne dédiées ». Huawei est engagé à « créer des opportunités dans le domaine de l’éducation afin de soutenir et promouvoir les talents qui sont les petites graines aujourd’hui et des leaders de demain ».

Franck Xavier Temgoua, capitaine de l’équipe 2020 des « Seeds For The Future » se félicite de cette entreprise grâce à laquelle il peut se targuer de tutoyer la crème des TIC : « Je voudrais exprimer (…) toute ma reconnaissance et toute ma gratitude à Huawei pour cette formation de pointe dont nous avons bénéficié gratuitement ». Il a promis que ses coéquipiers et lui feront un bon usage des enseignements reçus en développant des projets porteurs.

A présent il est attendu que pendant leur expérience ils puissent engranger des compétences véritablement pointues. Cela devra se faire à travers « un programme de pointe » et des échanges « avec des experts et jeunes entrepreneurs en Chine ». Toute chose qui bien évidemment leur permettra de « concrétiser leurs idées de projet », s’imagine Marie Joséphine MPACKCO, une Créatrice de contenus invitée aux épreuves orales en ligne.

« Seeds for the future » est un programme mondial de Huawei qui vise à doter les jeunes passionnés de compétences « avancées » dans les domaines des TIC. Lancé en 2008, il a déjà enregistré plus de 30 000 candidatures pour 5770 bénéficiaires disséminés dans 126 pays. Ouvert au Cameroun depuis seulement 2016, à travers une convention dite « Accord de partenariat stratégique dans le domaine des technologies de l’information et de la communication », ce programme, signé en septembre 2018 lors de la visite de S.E. Paul BIYA en Chine, entre le gouvernement camerounais et Huawei, a déjà formé plus de 1000 étudiants et 120 enseignants. Il a pour objectif de doter les étudiants camerounais des compétences pointues afin d’induire des « contributions remarquables au développement du secteur des TIC au Cameroun ».

Augustin Roger MOMOKANA