...
...
Responsive image

Menoua – Dschang: le budget 2021 de 𝘓’𝘈𝘨𝘦𝘯𝘤𝘦 𝘔𝘶𝘯𝘪𝘤𝘪𝘱𝘢𝘭𝘦 𝘥𝘦 𝘎𝘦𝘴𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘥𝘦𝘴 𝘋é𝘤𝘩𝘦𝘵𝘴 arrêté à 197 670 428 francs CFA.

Spread the love

L’Agence municipale de gestion des déchets (AMGED) de Dschang a tenu son conseil d’administration jeudi 22 octobre 2020.

Ouvert par le 2e adjoint au Maire, MOMO KENFAC, les travaux du conseil d’administration de l’AMGED ont été clôturés par le président dudit conseil, Jacquis KEMLEU TCHABGOU, en présence du 1er adjoint préfectoral de la Menoua EVAGA Adelphe.

Le budget de l’exercice 2021 présenté et défendu par Barthélémy NDONGSON LEKANE, a été validé. Il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 197 millions 670 milles 428 francs CFA. Il sera soumis, probablement en novembre, à la sanction du conseil municipal consacré au vote du budget.

« Aujourd’hui nous nous réjouissons du fait que cette institution qui nous convie ici ce jour a atteint sa phase de maturité. Parce que si aujourd’hui la question de collecte des déchets ne se pose plus avec la même acuité au sein de notre territoire c’est simplement parce que cette institution a été dotée d’un ensemble de moyens » s’est réjoui le Maire de la Commune de Dschang qui a expliqué, par ailleurs, que « ici on ne se contente pas seulement de transférer les compétences, on transfert les moyens », appuyant à l’attention de l’AMGED, « Monsieur le directeur vous aurez les moyens nécessaires ».

Avant l’adoption du budget, les administrateurs se sont imprégnés du compte de gestion de l’exercice en cours d’achèvement. Fixé à 187 089 906 francs CFA, il a été réalisé en recettes à 143 140 222 francs CFA, soit à 76,51% en valeur relative.

L’agence municipale de gestion des déchets mise sur pied en 2016 est le bras séculier de la Commune de Dschang en matière de collecte, d’enlèvement, de traitement de de valorisation des déchets solides et liquides. Dans le cadre de l’assainissement de la ville de Dschang.

Tâche accomplie avec professionnalisme et entrain comme l’a relevé à répétition le premier magistrat de Dschang, saluant au passage l’équipe de l’AMGED composée des administratifs et des agents d’exécution sur les deux plateformes à savoir Ngui et Siteu.

L’activité de collecte et de traitement des déchets a pris son envol grâce à l’implication de plusieurs partenaires dont les incontournables ERA-Cameroun (Etude, recherche, action-Cameroun), Nantes Métropole, Union européenne, GoodPlanet, AIMF (Association internationale des maires francophones), GRET, Compostri, Université de Dschang, CEPDEL, TOCKEM, ADECOTEC, et bientôt AR VAL. Ce dernier entre en scène à travers la fourniture d’une usine de tri des déchets. Cet outil de modernisation du tri de déchets sera bientôt installé dans le site de la décharge municipale, à Siteu.

« Nous faisons partie de l’équipe de la mandature des défis. Les défis en matière de gestion des déchets au sortir de ce conseil d’administration deviennent les nôtres. D’ailleurs nous seront jugés à la fin de l’année par le conseil d’administration sur notre budget qui a été entièrement validé. Parce qu’il s’agit de quelque chose d’assez sérieux », Barthélémy NDONGSON LEKANE et son équipe ont le pied à l’étrier, mais il ferait mieux si la voirie urbaine qui endommage énormément les tricycles est bien entretenue et si le maire renforce, comme il l’a souhaité, son effectif en lui affectant un certain nombre de personnel.

La performance de la municipalité de Dschang en la matière de gestion des déchets a dépassé les frontières nationales. Mais Dschang est plus que jamais préoccupé par la gestion l’assainissement au niveau intercommunal. Il s’agit, comme l’a réitéré le représentant du préfet de la Menoua, de diffuser son expérience dans les six autres communes. Une préoccupation déjà dans l’agenda de l’AMGED car, la mise en place du syndicat des communes de la Menoua (SYCOME) dont la gestion des déchets solides et liquides a constitué la rampe de lancement des activités.

« Je suis très satisfait. Ce que je peux dire comme recommandation l’AMGED ne devrait pas se limiter au niveau de la commune de Dschang. Elle devra s’étendre dans les six autres communes qui constituent le département de la Menoua, afin que le service de transport et de traitement des déchets soit plus efficace et plus efficient », a confié EVAGA Adelphe à Sinotables.

Augustin Roger MOMOKANA