...
...
Responsive image

Cameroun- #Sinotables2020 : « On a eu un festival très coloré cette année. »

Spread the love

« On a eu un festival très coloré cette année. En deux jours nous avons couvert un programme riche et diversifié. Ce n’était pas évident avec la crise sanitaire. On donne rendez-vous à nos fans en 2021, du 28 au 31 octobre.» : MOMOKANA AUGUSTIN ROGER est le promoteur de Sinotables et directeur du Festival des Causes Nobles.

Ce n’était pas seulement la 7ème édition du festival des Causes Nobles. Il s’est aussi agi du 10e anniversaire de Sinotables, le journal en ligne. Et la fête a été belle. Tellement belle que les causes nobles ont désormais leur miss. Une personne qui, dans les milieux scolaires, écoles, lycées, collèges, instituts de formation, ira porter le message de la paix, de la solidarité, de l’environnement, de la jeunesse responsable.

En 48 heures, les festivaliers composés en majorité d’élèves de trois lycées de la ville de Dschang : Lycée Classique, Lycée Biligue de Toula Ndzong, Lycée Bilingue de Nzenmeh ont beaucoup appris, notamment sur l’art de prendre les notes (animé par Carole LEUWE), sur la recherche d’information sur internet (Co animé par Marie Céline TCHIO et Germain FOUEPE), sur la lutte contre les fake news et la désinformation en milieu scolaire (par le professeur Alain Cyr PANGOP).

La grande conférence, « Sinotables, un journal en ligne au service des causes nobles : défis, regards croisés et perspectives 10 ans après » (Professeur Alain Cyr PANGOP, Dr Jean Claude TCHOUANKAP, Madame Carole LEUWE, modéré par Hindrich ASSONGO) a recueilli des témoignages vivants du sénateur Etienne SONKIN, du patriarche Henri FOSSO, de président Bernard GOUFAK et du Docteur Mathurin SOH.

Côté animation, quatre concours ont été organisé dont les finales ont livré les résultats suivants :
Danse :
1er : TSOPDJIO Maïva Beranice (PAE, Lycée Classique de Dschang)
2e : MOMOKANA DONGMO Merveille (PD, Lycée classique de Dschang)
3e : DJIETCHOUA WEMENI Belvanie (1e A4, Lycée Classique de Dschang)
Chant :
1er : NOUMBISSIE Sonia Joëlle (Tle A4, Lycée Bilingue de Nzenmeh)
2e : DEMANOU GUEUMO Anne Marie (Tle A4, Lycée Bilingue de Toula Ndzong)
3e : DJIETCHOUA WEMENI Belvanie (1e A4, Lycée Classique de Dschang)
Lecture :
1er : AWOUNTSA Armelle Diane (Tle A4, Lycée Bilingue de Nzenmeh)
2e : NDJOWE Chanelle Passeline (Tle A4, Lycée Bilingue de Nzenmeh)
3e: TSOBNGY TSOBENG Sheila Amelie (PD, Lycée Bilingue de Toula Ndzong)
Marche:
Miss Causes Nobles: TSOBGNI TSOBENG Sheila Amelie (PD, Lycée Bilingue de Toula Ndzong)
1e dauphine: TSOPSJIO Maïva Beranice (PAE, Lycée Classique de Dschang)
2e dauphine: DJIETCHOUA WEMENI Belvanie (1e A4, Lycée Classique de Dschang)

Ces finales, qui ont précédé la coupure du gâteau du 10e anniversaire de Sinotables, se sont déroulées sous les regards attentifs de Dr SANOU SOBZE Martin, Vice Doyen de la Faculté de médecine et des Sciences pharmaceutiques de l’Université de Dschang et Président du PIPAD, de Madame MANNY TESSA épse NDJUA, présidente du réseau des Femmes et de la Famille de la Menoua, de Monsieur Landry TOUKAM, 3e Adjoint au Maire de Dschang, d’encadreurs envoyés par les établissements et de nombreux autres fans de Sinotables.

Le président du PIPAD apporte son soutien à la Miss Causes Nobles et à ses dauphines. Il prend en charge le règlement de leur frais de dossiers aux examens officiels 2020-2021, et paiera des cours de soutien scolaire à Mademoiselle DJIETCHOUA WEMENI Belvanie qui souhaite relever son niveau en français.

Hope For Nations, une association qui œuvre pour le développement par la promotion de la santé a présenté un numéro sur la négation de la guerre, avec comme illustration la guerre contre Boko Haram dans l’Extrême-Nord et celle contre les sécessionnistes indépendantistes dans les régions anglophones du pays. En plus, il a vulgarisé les techniques de premier secours en cas de maladies et d’accidents. Cette association était représentée au festival par une dizaine de ses membres, étudiants en sciences biomédicales, en biologie à l’Université de Dschang.

Augustin Roger MOMOKANA