...
...
Responsive image

Cameroun – Plan Triennal Spécial Jeunes : Le MINJEC a remis des kits de REAMORCE aux jeunes de l’Ouest.

Spread the love

La ville de Dschang bénéficiera de la construction d’un Centre multifonctionnel de promotion des jeunes (CMPJ), et d’un village pionnier dans le village Mbouko, arrondissement de Santchou. Pour ce dernier, le chef du village a abandonné ses droits coutumiers sur un terrain de 50 hectares qui devient ainsi la propriété du ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique (MINJEC).

« Eduquer la jeunesse, c’est bâtir l’avenir » du Cameroun. L’action du gouvernement de la république, visant un meilleur encadrement de la jeunesse a été matérialisée, une fois de plus, vendredi dernier à Dschang par une cérémonie de remise des kits de Réarmement moral, civique et entrepreneurial (REAMORCE) à près d’une cinquantaine des jeunes de la région de l’Ouest.

Le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique (MINJEC), MOUNOUNA FOUTSOU, a présidé vendredi 13 novembre 2020, à la place des fêtes de Dschang, la cérémonie de remise des appuis aux jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial Jeunes (PTS-JEUNES), du kits de réarmement moral, civique et entrepreneurial (REAMORCE) et du matériel roulant aux services déconcentrés du MINJEC dans la région de l’Ouest.

Le séjour du MINJEC, en deux temps forts, a consisté d’abord en la visite de quelques entreprises des jeunes dans la ville de Dschang, puis en la cérémonie de remis des appuis. Autour de MOUNOUNA FOUTSOU le gouverneur de la région de l’Ouest, le préfet de la Menoua, le sous-préfet et le maire de Dschang. En plus de la forte délégation du MINJEC comprenant le secrétaire général, et un chargé de mission au secrétariat de la présidence de la république.

Plus d’une dizaine de discours dont ceux du député jeune MBE DONFACK, un cordonnier dont la success story a été partagé avec le public, celui de l’ambassadrice du Youth Connect, Madame POUENE, sans oublier le discours l’honorable Bernard FONGANG ovationné comme « parrain de la jeunesse » de l’Ouest.

Au total un tracteur agricole, un tricycle, une douzaine de motocyclettes, des motopompes, des ordinateurs et photocopieurs, des pousse-pousse, des casques pour salon de coiffure, ont été remis aux jeunes. Certains en tant que subventions, d’autres comme prêt à taux de remboursement zéro, d’autres comme prêt à un taux de remboursement de 8%. Les montants perçus varient de 9oo ooo francs CFA à 14millions francs CFA.

Selon le MINJEC, la cérémonie de Dschang est la huitième du genre. Elle a été précédée de celles de Douala, Buea, Meyomsessala, Gashiga, Mémé, Nyambaka, Abong-Mbang. Autant de moment qui ont permis au gouvernement d’éradiquer le chômage des jeunes, à travers les opportunités à leur portée.

Les crédits alloués aux projets des jeunes dans le cadre du Plan Triennal Spécial Jeunes en 2020 s’élèvent à 6 milliards francs CFA, malgré la pandémie de la covid-19 qui a imposé un resserrement des dépenses de l’Etat au profit de la riposte contre cette pandémie.

Il a été demandé aux jeunes de la région de l’ouest à « oser, à explorer les secteurs innovants, à vous engager et à saisir toute opportunité locale qui s’offre à vous et à orienter vos projets vers la valorisation du grand potentiel qu’offre la Région de l’Ouest dans les domaines tels que l’agriculture, l’élevage, le bois et les chaines de valeurs y relatives », a lancé le ministre.

Augustin Roger MOMOKANA