...
...
Responsive image

Gouvernance locale et lutte contre la covid-19 : le maire de Douala 5e partage son expérience avec un panel de discussion de l’Association africaine de l’eau.

Spread the love

Douala 5e a pris part jeudi 12 novembre 2020 à un panel de l’Association africaine de l’eau (AAE) comptant pour 85e assise du conseil scientifique et technique de cette association basée à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Ce webinaire aura, à coup sûr, permis à l’organisateur de passer efficacement son message d’appel à la mobilisation des ressources nécessaires pour soutenir les programmes Eau, Assainissement, technique, et sanitaire en Afrique.

Richard MFEUNGWANG, le maire de Douala Ve faisait partie d’un panel de 5 élus locaux africains composé de Madame Juliana NGONDWA, maire de Lilongwe (Malawi), Honorable Tony DUBEMONYA, Conseiller spécial du gouverneur pour les ressources en eau, Inugu au Nigéria ; Mme Honorable Oliva NAMAZI, Ministre de la santé, des sports, de l’éducation et de l’environnement, KCCA, Uganda ; M. Nicolas DJIBO, maire de la commune de Bouaké en Côte d’Ivoire.

Le panel co-modéré par Siméon KENFACK, directeur des programmes de l’AAE, et Mme Najat ZAROUK, directrice de l’académie africaine des collectivités locales (Maroc) s’est penché sur le thème « La gouvernance locale face aux défis des crises sanitaires et de l’intégrité pour l’eau et l’assainissement ».

Ce panel se tient dans le contexte de la pandémie du coronavirus qui a provoqué le report à 2021 de l’assise qui devait se tenir en 2020 à Ouagadougou, au Burkina Faso. L’intervention de Richard MFEUNGWANG a brossé la bataille de la commune d’arrondissement de Douala 5e pendant le confinement. Outre la distribution des kits de prévention, le maire a largement sensibilisé les citoyens à la pandémie. La nécessité de renforcer l’accès des habitants à l’eau potable s’est imposée et des efforts ont été entrepris dans ce sens.

« Une chance de la commune est d’avoir nué dans le temps des partenariats importants en termes de coopération décentralisée, ce qui a lui a permis d’obtenir des appuis importants dans ces domaines et surtout de s’organiser pour gérer les services sur son territoire. La commune est aussi membre de plusieurs structure entre autre de l’association Africaine de l’Eau et travaille actuellement sur sa stratégie d’assainissement intégré avec quelques association locale tel que le PIPAD », explique le maire Richard MFEUNGWANG.

D’ailleurs, pour sa contribution au panel, le maire de la commune d’arrondissement de Douala 5e s’est entouré de ses adjoints, d’experts et dont Dr Matin SANOU SOBZE, président de la Commission de coopération, et des services techniques compétents. Il s’est agi pour Douala 5e de saisir le coche pour situer la communauté internationale du rôle majeur de la collectivité territoriale décentralisée camerounaise inscrite dans la décentralisation.

Ce déploiement est facilité par l’ Agence Municipale de l’Eau, Energie et Assainissement de la Commune d’Arrondissement de Douala 5e (AMEEA-CAD5) dont les missions sont, comme l’indique sa dénomination, l’assainissement, le service de l’eau, la bonne gouvernance environnementale, sanitaires, entre autres. Cette municipalité a l’avantage de faire partie d’une intercommunalité ayant le Programme intercommunal pour la gestion durable de l’eau et l’assainissement (PIGeDEA) à son cœur. Font également partie de cet axe sud-sud les communes de Kye Ossi, Dschang, Fongo-Tongo et Nkong-Zem.

Le panel du 12 novembre 2020 était en quelque sorte une mise en bouche de la contribution du Cameroun au sommet mondial de l’eau qui, initialement prévu pour se tenir en 2021 à Dakar au Sénégal, vient d’être reporté à 2022 dans la même capitale.

L’Association Africaine de l’eau est une plateforme continentale d’Assainissement, Eau, dans le but de promouvoir et d’assurer de bonnes pratiques et une gouvernance responsable et intelligente. Elle est

Augustin Roger MOMOKANA