...
...
Responsive image

MENOU’ART- Spectacle d’ouverture : un Maalhox tout simplement éblouissant !

Spread the love

Ceux qui croyaient à une simple opération de communication pour séduire et attirer le public au village du festival MENOU’ART ont eu tort. Le roi de la musique urbaine était bel et bien à Dschang et son spectacle a été tout simplement explosif, éblouissant, époustouflant, hystérique, historique.

MAALHOX n’avait jamais été aussi proche du public de Dschang, si nous exceptons sa prestation aux 22èmes Jeux universitaire 2019 à Dschang. C’était en quel que sorte son baptême de feu à la maison, auprès des ancêtres. Il l’a merveilleusement assumé.

Mais constatons que le roi de la musique urbaine est venu à Dschang non pas seulement pour distiller des airs de bonheur à ses fans, mais pour surtout passer un message aux belligérants de la crise anglophone. « I’M INNOCENT. DON’T SHOOT. #StopWar », crachait sa chemise bleue ciel.

Un discours à relayer, et qui mérite d’être entendu jusqu’aux confins des champs de retranchements et de tirs des forces armées comme des sécessionnistes. Sans oublier les salons huppés des décideurs politiques. Le message est passé !

Pour une première édition, le festival MENOU’ART est déjà un grand succès. Les jeunes ont communié avec l’artiste MAALHOX qui, dans sa tenue d’écolier – combat contre la guerre dans les régions anglophones oblige – leur a servi de quoi se refaire les forces par ce temps où les attentions sont tournées vers les régions anglophones du Cameroun.

Les centaines de fans comprimés dans la petite salle de permanence du RDPC ont ingurgité, à gorge déployée, des refrains à l’instar de « Voici la bosse », et ces bosses étaient charnues ! Estelle MBATCHOU et Raoul TSAFACK qui présentaient la soirée en sont témoins, tout comme les reporters photographes professionnels ou d’occasion qui s’en sont bien délectés.

Au sortir du spectacle l’artiste s’est prêté à une séance de shooting avec des fans. Dr ZPH et Sammy PRO avaient monté un studio photo dans le village du festival. Cette séance permet aux fans de garder des souvenirs de cette rencontre avec MAALHOX.

Ce spectacle s’est tenu dans un environnement hautement festif. Car presque tous les stands du village du festival étaient déjà achalandés. La gastronomie s’étant taillé la part du lion, suivie de la beauté et mode, de l’artisanat.

Parmi les personnalités aperçues dans la salle au cours de ce show qui a donné du fil à retordre à l’équipe de sécurité, le promoteur du FESTBAF (Festival de la Ville de Bafoussam), Patrick TSAKEM, le Président de l’agence de communication Prime Invest, Jean Paul NANFACK, les artistes Reine Mère MJ, Guy TSOPMO, Herby Herbal (voir photo ci-dessous), Brio Ange.

Le festival MENOU’ART ouvert le 14 novembre se poursuit jusqu’au 28 novembre 2020. Il est logé dans l’enceinte de la permanence du parti RDPC à Dschang.

Augustin Roger MOMOKANA