Menoua – Dschang : l’agence municipale de l’eau et de l’énergie a défendu son projet de budget 2021.

L’agence municipale de l’eau et de l’énergie (AMEE) de la Commune de Dschang a tenu jeudi 19 novembre 2020, dans la salle des fêtes au bâtiment annexe de la Commune de Dschang, la 9e session de son conseil d’administration.

En présence de l’autorité de tutelle représentée par BETANGA Jean Collins, du délégué départemental de la décentralisation et du développement local, du délégué départementale de l’eau, mines et énergies, l’AMEE a présenté et défendu son projet de budget 2021.

L’enveloppe s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 57 millions 630 mille francs CFA. Comparée à celui de l’exercice 2020 qui s’élevait la somme de 56 millions 622 mille 500 francs, elle connaît une croissance de 1 million 7 mille 500 francs.

Outre la part affectée au fonctionnement de l’AMEE, cette enveloppe servira dans trois grands postes traditionnels : l’eau, l’énergie, l’assainissement. Ces trois domaines d’action de l’agence municipale de l’eau et de l’énergie n’ont pas connu une année 2020 reluisante. A cause de la pandémie du coronavirus.

La réalisation de nouveaux points d’eau, l’entretien et la remise en état des points d’eau en panne, l’entretien des toilettes publiques, l’amélioration de l’éclairage public et la facilitation de l’accès des ménages à l’électricité.

En approuvant le projet de budget de l’AMEE, le conseil d’administration a planché sur une recommandation de 2019 qui n’a pas été exécutée. Il s’agit de l’autonomie financière de l’agence.

Selon Georges Modeste MEKUI, certaines réalisations sont exécutées directement par le secrétariat général, sans impliquer ses services. Ce qui rends compliqué le suivie de la gestion desdites réalisations parfois de très mauvaise qualités.

Face à cette plainte, le maire de Dschang a tenu à apporter une précision : il n’est pas pensable que l’agence municipale envisage son autonomie financière. Car à la mairie seul le receveur municipal est comptable des ressources financières.

Les administrateurs ont pris deux importantes résolutions. Ils demandent que le budget 2021 soit « soit géré avec tact ». Pour cela l’AMEE « doit faire preuve de beaucoup de responsabilité en restant dans les mailles des textes en vigueur. »

En guise de recommandations : un le conseil d’administration demande la mise sur pieds d’une commission ad hoc pour l’élaboration d’un spécimen de texte destinés aux agences municipales ; deux, la mairie devra davantage associer les sectoriels dans ses différentes activités.

Le projet de budget 2021 validé sera soumis à la session du conseil municipal consacrée à l’examen et adoption du budget de la Commune de Dschang pour l’exercice 2021.

Augustin Roger MOMOKANA

Menoua – Dschang : l’agence municipale de l’eau et de l’énergie a défendu son projet de budget 2021. – Sinotables