Menoua : Le ministre MOMO Jean De Dieu lance les pierres.

Quand tu lances les pierres, tu ignores si elles vont frapper la cible. Mais dans tous les cas, la pierre lancée finit toujours par causer des dégâts. Elle atterrit sur la tête du coupable ou d’un innocent, elle décroche une feuille de son arbre, elle réveille un animal au repos, elle vient souiller un site qui n’en n’avait pas besoin.

« Il y a trop d’opposants à Dschang depuis et même avant l’indépendance. 60 ans qu’ils s’opposent et combattent leur pays croyant combattre ses dirigeants. À cause d’eux Dschang a perdu la capitale régionale », regrettent le président du PADDEC.

Notre ministre pense que « Les nouveaux opposants » peuvent faire perdre à Dschang l’université. «La seule au Cameroun qui soit dans un département! » Ce qui serait vraiment dommage pour la ville aux 9 lacs.

Pour rappel, l’opinion publique a toujours considéré et attribués à deux députés dont ACHIEGUI Philippe le transfert de la capitale régionale, inspection fédérale bamiléké, de Dschang à Bafoussam. Ils n’ont pas été capables de défendre la ruse de certains de leurs pairs selon laquelle les terres de Dschang ne sont pas plus fertiles que celles de Bafoussam.

Suite au mécontentement observé chez la population lors de sa visite à Dschang et au cours de laquelle le maire VOUGMO Fidèle avait exprimé la déception, Ahmadou Ahidjo avait promis de compenser cela. C’est ainsi que quelques mois plus tard il créa le Collège national d’agriculture de Dschang (CENA) qui est l’ancêtre de l’Université de Dschang.

Lire aussi Dschang : le seul arrondissement abritant l’unique université d’une Région au Cameroun.

Augustin Roger MOMOKANA

Menoua : Le ministre MOMO Jean De Dieu lance les pierres. – Sinotables