Cameroun : Message du Chef de l’Etat à la Nation à l’occasion de la fin d’année 2020 et du Nouvel An 2021

« A ceux qui critiquent les imperfections de notre démocratie, je réponds que nous n’avons eu que quelques décennies pour la mettre en place. »

C’est l’appel lancé aux Camerounais par le Président de la République, Paul BIYA, à l’occasion de son message de fin d’année 2020 et de Nouvel an 2021, le 31 décembre.

D’emblée, le Chef de l’État a exhorté ses compatriotes à respecter les mesures barrières pour freiner la propagation du COVID-19 au moment où une deuxième vague de la pandémie fait des ravages dans certains pays et où on annonce l’apparition d’une nouvelle souche du virus.

Le Président Paul BIYA a, une fois de plus, saisi l’occasion pour saluer le courage du personnel de la santé grâce auquel de nombreuses vies ont été sauvées et continuent de l’être. Toutefois il tient à ce que la maitrise de la pandémie au Cameroun, n’amène pas les camerounais à la croire vaincue.

S’agissant de situation sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays, le Chef de l’État a appelé les terroristes qui commettent sporadiquement des exactions et des crimes à déposer les armes et à rejoindre les Centres de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) où ils pourront être pris en charge en vue de leur réinsertion sociale.

Paul BIYA a ensuite appelé « à la responsabilité des pays amis qui hébergent les commanditaires des organisations qui financent et animent les bandes armées, par divers canaux, dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ». Ces pays doivent renvoyer ces commanditaires au Cameroun afin qu’ils y répondent de leurs actes devant la justice.

Evoquant la situation économique du Cameroun, le Président Paul BIYA a mentionné les graves conséquences de la crise sanitaire liée au coronavirus. Tout en relevant qu’en dépit de cette crise, « l’économie camerounaise a conservé une certaine capacité de rebond ». Cela augure des lendemains meilleurs pour le programme d’émergence du Cameroun à l’horizon 2035. Pour cela il a réitéré son appel en faveur de l’unité et de la détermination du peuple camerounais.

« Nous conserverons toutes les chances de parvenir à l’émergence à l’horizon 2035 » a déclaré le Chef de l’État, expliquant que malgré les difficultés rencontrées en 2020, le gouvernement poursuit sa marche vers l’émergence.

Lire l’intégralité du Message de fin d’année 2020 au peuple camerounais

Source: prc.cm